Vous êtes ici

Back to top

Condamnation

Union Africaine : Le président Moussa Faki Mahamat condamne le "meurtre" d'un Noir par la police américaine

Moussa Faki Mahamat "condamne fermement le meurtre de George Floyd qui s'est produit aux États-Unis d'Amérique aux mains des forces de l'ordre, et souhaite présenter ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches", lit-on dans une déclaration de sa porte-parole.

Français

Nigeria : Un homme a été condamné à mort via Zoom

Lundi, lors d'une audience virtuelle, Olalekan Hameed a été reconnu coupable du meurtre de l'employeur de sa mère en 2018 et condamné à mort par pendaison.

Un juge d'un tribunal de Lagos a rendu la décision à Hameed, qui est apparu à distance de la prison via Zoom, ainsi que son avocat et ses procureurs qui ont également rejoint l'audience à distance, a déclaré à CNN le porte-parole du ministère de la Justice, Kayode Oyekanmi.

Français

Côte d’Ivoire : Des membres de la garde rapprochée de Soro arrêtés

Le mardi 5 mai 2020, le Procureur de la République de Côte d’Ivoire, Adou Richard, a animé une conférence de presse au Palais de la justice d'Abidjan-Plateau, pour faire le point des différentes poursuites engagées contre l’ex-premier ministre ivoirien Guillaume Soro, dans les affaires dites de “recel et détournement de deniers publics, blanchiment de capitaux“ et “tentatives d’attentat à la sureté de l'État et complot “. 

Français

Côte d’Ivoire : Covid-19, condamnation avec sursis, la justice doit taper plus fort

En Côte d’Ivoire, depuis l’instauration de l’état d’urgence et du couvre-feu, avec leur chapelet de mesures barrières instaurées par le Conseil national de sécurité (CNS) le 16 mars 2020, plus les jours passent, et plus il devient difficile de dénombrer le nombre de personnes interpellées pour violation d’une telle ou d’une telle autre mesure barrière.

Français

France : un ivoirien bat son fils de 6 ans, coma cérébral....

Les chances de survie de Daoudja sont infimes. Ce jeune garçon de 6 ans avait été tabassé par son père vendredi à Tremblay (Seine-Saint-Denis). Ce dimanche, cet homme de 45 ans a été déféré devant un juge d'instruction « pour violences ayant entraîné une infirmité permanente et des lésions cérébrales irréversibles sur un mineur de moins de 15 ans par ascendant », indique le parquet de Bobigny. Son placement en détention a été requis.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Condamnation