Vous êtes ici

Back to top

Bah N'Daw

Mali : la transition doit aboutir au retour à l’ordre constitutionnel (Conseil de sécurité)

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a souligné, jeudi, que la transition au Mali doit s’effectuer conformément à la Charte de la transition pour aboutir au retour à l’ordre constitutionnel et à la tenue d’élections dans un délai de 18 mois.

 

Français

La Cedeao aux côtés du Mali pour " une transition réussie "

Le Mali peut compter sur la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). En résumé, c’est le principal message porté par Nana Akufo-Addo. Dès sa descente d'avion, le président en exercice de l’organisation régionale a déclaré que « le Mali est un membre très important. Nous sommes une communauté et nous travaillons ensemble ».

Français

Mali : l’ex-Premier ministre Boubou Cissé libéré

Depuis quelques jours, les choses bougent véritablement dans le bon sens au Mali. Les militaires du CNSP viennent d’annoncer la libération de l’ex-Premier ministre, Dr Boubou Cissé et de 11 personnalités civiles et militaires arrêtées à la suite du coup d’État contre le régime Ibrahim Boubacar Keïta « IBK », le 18 août dernier.

Français

Mali : la Cedeao lève les sanctions après la nomination du gouvernement de transition

Évoquant des « avancées notables vers la normalisation constitutionnelle et pour soutenir ce processus », les chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont décidé de la levée des sanctions qui pesaient encore sur le Mali.

Français

Moctar Ouané, le nouveau chef du Gouvernement de la Transition

Attendu depuis l’investiture du président Bah N’daw, le nouveau Premier ministre de la Transition au Mali est désormais connu. Il s’agit de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Moctar Ouané.

 

Né le 11 octobre 1955 à Bidi (Mali), Moctar Ouané, 64 ans, est un homme politique malien. De 1995 à 2002, il a été l’ambassadeur du Mali aux Nations unies. 

Français

Mali : une seule condition fixée par la CEDEAO pour lever l'embargo

Au Mali, la population pourrait être en train de vivre les derniers jours de la crise.

En effet, après la nomination de Bah N'daw comme président de transition, il ne reste aux Malien que la nomination d’un premier ministre civil pour que les restrictions soient levées par la CEDEAO.

Car, lors d’un sommet sur la crise malienne la semaine passée, la CEDEAO avait réclamé la nomination immédiate de civils comme président et Premier ministre de transition.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Bah N'Daw