Vous êtes ici

Back to top

AIEA

Nucléaire iranien : Washington multiplie les gestes de bonne volonté vis-à-vis de Téhéran

L'administration Biden tend la main à l'Iran. Jeudi, Washington a procédé à trois gestes d'ouverture à l'égard de Téhéran, avec la volonté de relancer l'accord nucléaire de 2015. Des gestes qui interviennent après une mise en garde des Européens aux Iraniens contre la tentation "dangereuse" de limiter les inspections internationales.

Français

Téhéran met ses menaces à exécution et démarre le processus d'enrichissement d'uranium à 20%

Conformément à une récente loi du Parlement contrôlé par les conservateurs, Téhéran a annoncé avoir entamé le processus d'enrichissement de l'uranium à 20%. Dans le cadre de l'accord nucléaire de 2015, Téhéran s'était pourtant engagé à ne pas dépasser le seuil de 3,67%.
 

Téhéran a mis à exécution sa menace en commençant l'enrichissement à 20% dans le site souterrain de Fordo, selon le porte-parole du gouvernement.

Français

Meurtre d'un scientifique nucléaire : l'iran promet des représailles

Le chef suprême de l'Iran a promis samedi de riposter pour le meurtre du plus grand scientifique nucléaire de la République islamique, soulevant la menace d'une nouvelle confrontation avec l'Occident et Israël dans les semaines restantes de la présidence de Donald Trump.

L'ayatollah Ali Khamenei s'est engagé à poursuivre le travail de Mohsen Fakhrizadeh, que les gouvernements occidental et israélien considèrent comme l'architecte d'un programme iranien secret de fabrication d'armes.

Français
S'abonner à RSS - AIEA