Vous êtes ici

Back to top

Zimbabwe

Zimbabwe: l'épouse du vice-président est accusée d'avoir voulu tuer son mari

L'acrimonie entre le vice-président du Zimbabwe, Constantino Chiwenga, et son épouse, poursuivie pour avoir voulu le tuer, continue de s'étaler sur la place publique: elle accuse désormais son époux de lui avoir retiré "illégalement" leurs trois enfants. Ils "m'ont été retirés illégalement", affirme l'épouse de Constantino Chiwenga, Marry Mubaiwa, dans une déclaration sous serment datée de jeudi déposée à la Haute Cour d'Harare. "Je ne sais pas où se trouvent mes enfants et je n'ai pas été autorisée à les voir", ajoute la femme d'affaires et ex-mannequin de 38 ans.

Français

Zimbabwe :L'épouse de l'actuel vice président incarcérée pour avoir tenté de l'assassiner

L‘épouse de l’actuel vice-président du Zimbabwe, Constantino Chiwenga, déjà poursuivie pour fraude et blanchiment d’argent, a été placée en détention provisoire lundi, accusée cette fois d’avoir tenté de supprimer son mari.

Convoquée lundi devant un tribunal de la capitale, Harare, Marry Mubaiwa, 38 ans, s’est vue signifier à l’audience une inculpation pour tentative d’assassinat et a été écrouée jusqu‘à une prochaine comparution le 30 décembre.

Français

Zimbabwe : L'épouse du vice président arrêtée

Marry Mubaiwa, 38 ans, a été arrêtée samedi par la police et devrait être présentée à un juge au début de la semaine prochaine. Un document de la Commission anti-corruption de l'AFP accuse Mme Mubaiwa d'avoir transféré de l'argent depuis des comptes du Zimbabwe vers des banques sud-africaines en 2018 et 2019, ce qui viole le contrôle des changes. Ces fonds ont en fait été utilisés pour acheter un terrain dans la capitale Pretoria et deux SUV de luxe en Afrique du Sud, ainsi que des complices.

Français

zimbabwe : L’armée accusée de 'torture systématique' sur des manifestants.

APRNEWS - Les troupes zimbabwéennes sont accusées de "torture systématique" sur les manifestants qui défient le pouvoir pour dénoncer la vie chère.

Au Zimbabwe, un groupe de défense des droits humains a sévèrement critiqué par le gouvernement et l'armée qu'elle accuse d'avoir recours à la "torture systématique" pour réprimer les manifestations.

Français

Zimbabwe: 42 morts dans l'incendie d'un bus

APRNEWS-Au moins 42 passagers d'un bus sont mortes dans la nuit de jeudi à vendredi dans le sud du Zimbabwe a annoncé la police locale, après l'explosion, pour une raison encore inconnue, d'une bonbonne de gaz appartenant à un passager.

"A l'heure qu'il est, nous savons que plus de 42 personnes sont mortes", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police, Charity Charamba.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Zimbabwe