Vous êtes ici

Back to top

Attaque terroriste

Niger: Attaque terroriste, au moins 37 civils tués dans l'ouest du pays

Une attaque d'hommes armés venus à moto a eu lieu ce lundi 16 août dans le village de Darey-Daye dans la région nigérienne du Tillabéri. Plus de 37 victimes civiles sont à déplorer, dont quatre femmes et treize mineurs. Un événement qui n'est pas isolé dans cette région, où les jihadistes ont connu de sérieux revers ces derniers mois.

Français

Attaque "terroriste" au Niger : 15 militaires tués et six portés disparus

Des forces de sécurité ont été prises dans une "embuscade tendue par des groupes armés terroristes", samedi dans le sud-ouest du Niger, près de la frontière burkinabè, et les militaires nigériens venus à leur rescousse sont tombés sur un engin explosif. Au total, 15 militaires ont perdu la vie, sept ont été blessés et six sont portés disparus.

Français

Côte d‘Ivoire : Une nouvelle attaque terroriste fait 4 morts à Kofolo (Nord)

Les attaques terroristes menacent de plus en plus la Côte d’Ivoire. A en croire plusieurs sources, une attaque nouvelle attaque terroriste a été perpétrée dans la nuit du dimanche 28 au lundi 29 mars 2021(1h du matin). L’attaque a visé les militaires du poste frontalier de Kafolo entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso, faisant ainsi un premier bilan de 04 victimes.

Français

Côte d’Ivoire : Soro peut-il vraiment être derrière l’attaque de Kafolo ?

Dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 juin 2020, 12 soldats ivoiriens ont été tués dans une attaque armée dans la localité de Kafolo, située au Nord-est du pays, précisément dans le département de Ferkessédougou. Le ministre ivoirien de la défense, Hamed Bakayoko a dénoncé « une attaque terroriste ». Mais, à ce jour, aucun mouvement terroriste n’a encore revendiqué l’opération.

Français

Burkina Faso : Le maréchal des logis chef François de Salle inhumé

APRNEWS - Le maréchal des logis chef François de Salle Ouédraogo a été inhumé le jeudi 24 mai 2018 au cimetière municipal de Gounghin.

L’élément de l'Unité spéciale d'intervention de la gendarmerie nationale (Usign) a été tué le mardi dernier alors qu’il effectuait une opération d’interpellation des présumés jihadistes à Ouagadougou dans le quartier Rayongo.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Attaque terroriste