Vous êtes ici

Back to top

Terrorisme

Terrorisme : Sommet du G 5 Sahel à N'djamena, la force Barkhane sur la table des débats

Annoncé il y a quelques semaines, le Sommet du G 5 Sahel se tiendra ce lundi 15 février 2021 à N'djamena, la capitale Tchadienne. Sur deux jours, les Chefs d’Etats d’Afrique de l’ouest débattrons sur les questions liées à la lutte contre le terrorisme grandissant dans le Sahel. Pour cette rencontre importante, le président français, Emmanuel Macron suivra les échanges par visioconférence en raison du Covi-19.

Français

Côte d'Ivoire : voici les priorités de l’activité gouvernementale du 1er trimestre 2021

A l'ouverture du premier Conseil des ministres de l’année, le mercredi 06 janvier 2021 à Abidjan, le Premier Ministre Hamed Bakayoko, a indiqué que l'organisation des prochaines législatives, la lutte contre le terrorisme et les actes de violences politiques sont les priorités du premier trimestre de l'année.

Français

Mali: ce que l'on sait de l'attaque du village de Bounti

Au Mali, la situation est toujours confuse suite aux événements survenus dimanche à Bounti, village du Gourma malien. Est-ce lié à une frappe française, à une opération de l'armée malienne, les victimes sont-elles des civils ? Y avait-t-il plusieurs événements au même moment ?
 

Des témoignages commencent à remonter de cette zone difficile d’accès, mais les circonstances de ces événements restent encore flous, tant les versions divergent.

Français

État islamique : le fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement en armes

Le califat a peut-être disparu en Irak et en Syrie en 2019, mais l’organisation terroriste État islamique mène toujours des actions. Après 18 mois d’enquête, l’organisation indépendante Conflict Armament Research (CAR), financée par l’Union européenne, publie un rapport, ce mardi 8 décembre, mettant au jour la chaîne d'approvisionnement en armes de l'EI. Entretien avec Damiens Spleeters, directeur adjoint de la CAR.

Français

Les Burkinabè élisent leurs président et députés dans un climat tendu

Le Burkina Faso vote dimanche pour élire son président et ses députés dans un contexte politique et sécuritaire tendu.

Quelque 6,5 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour ce double scrutin, mais près d'un cinquième du pays ne pourra pas voter, faute d'une présence suffisante de l'Etat dans certaines zones du nord et de l'est en proie à des attaques jihadistes et à des violences intercommunautaires quasi quotidiennes.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Terrorisme