Vous êtes ici

Back to top

Massacre

Guinée : bientôt le procès du massacre du stade de Conakry

La ministre guinéenne de la Justice a déclaré que le gouvernement se "préparait" à juger les auteurs du massacre au stade de Conakry en 2009, à l'issue d'une visite de la Cour pénale internationale (CPI) dans le pays.

Le 28 septembre 2009, des militaires avaient tué au moins 157 personnes et violé 109 femmes dans le stade où étaient rassemblés des milliers d'opposants à la candidature à la présidentielle du chef de la junte, Moussa Dadis Camara, selon une commission d'enquête de l'ONU.

Français

Massacre de civils à 300 kilomètres de Bangui

Treize civils ont été tués mercredi en Centrafrique, à 300 kilomètres au nord de la capitale Bangui, a affirmé jeudi dans un communiqué l'ONU, qui n'a pas précisé les circonstances de l'attaque ni l'identité des assaillants.

Une patrouille de la mission des Nations unies en République centrafricaine (Minusca) "a confirmé la découverte de 13 corps sans vie à Bongboto", à 300 kilomètres au nord de Bangui, selon le communiqué.

Français

Guinée : Après 11 ans, les victimes du massacre sortent du silence

Le 28 septembre 2009, un meeting politique est organisé par le Forum de forces vives de Guinée dans le plus grand stade de Conakry, en Guinée. Le bilan fut de 157 morts et 1200 blessés. La FIDH et diverses organisations demandent qu’un procès soit ouvert avant fin 2020, et ont lancé  une campagne pour exhorter les autorités guinéennes à rendre justice aux victimes et à leurs familles, 11 ans après le massacre.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Massacre