Vous êtes ici

Back to top

HCR

Covid-19 : les femmes réfugiées et apatrides davantage menacées de violences

« Le Covid-19 enlève des vies et bouleverse les communautés à travers le monde entier, mais le virus comporte également des risques majeurs en termes de protection pour les femmes et les jeunes filles contraintes de fuir leurs foyers », a déclaré Gillian Triggs, Haut-Commissaire adjointe du HCR chargée de la protection internationale.  

Français

Burkina : Les violences déplacent 4.000 personnes par jour en 2020

“En 2019, la moyenne était de 1.400 déplacés par jour”, à la suite d’attaques commises contre les civils et les autorités locales, a déclaré à l’AFP un porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), Babar Baloch.

Dans un communiqué, le HCR a indiqué avoir comptabilisé 765.000 déplacés internes au Burkina Faso, dont plus de 700.000 le sont devenus ces douze derniers mois. Environ 150.000 personnes ont été déplacées durant les trois dernières semaines.

Français
S'abonner à RSS - HCR