Vous êtes ici

Back to top

Détournement

Zimbabwe : le ministre de la Santé arrêté pour détournement de fonds liés au Covid-19

La Commission anti-corruption du Zimbabwe (ZACC) a confirmé l'arrestation du ministre vendredi soir.

"Je peux confirmer que le ministre Moyo est actuellement détenu au commissariat de police de Rhodesville et comparaîtra probablement devant le tribunal demain", a déclaré le commissaire John Makamure, porte-parole de la ZACC.

Selon M. Makamure, le ministre a été arrêté pour des marchés publics douteux d'une valeur de plusieurs millions de dollars américains.

Français

Côte d’Ivoire : Amon Tanoh visé par la justice, ce qui lui est reproché

Marcel Amon Tanoh, ministre ivoirien des affaires étrangères, démissionnaire, pourrait être poursuivi par la justice, dans l'affaire dite de “ détournement et complicité de détournement de deniers publics, de blanchiment de capitaux “ dans laquelle sont poursuivis Koné Kamagaté Souleymane dit Soul to Soul, Cissé Mory, Me N’Guessan René et la société Sci Ebur.

Français

Côte d’Ivoire : Covid-19, le FMI craint-il des détournements de fonds ?

Le vendredi 17 avril 2020, le Fonds Monétaire International (FMI) a accepté l’octroi d’un prêt d’environ 491,841 milliards de F CFA à la Côte d’Ivoire, en vue de l’aider à faire face aux difficultés économiques occasionnées par la pandémie du Covid-19.

Un détail dans le mode de financement choisi par les responsables de la banque, reste toutefois frappant et laisse transparaître une crainte de voir cette manne financière finir sur des comptes de personnalités véreuses.

Français

France : Teodorin Obiang condamné à une amende de 30 millions d'euros

Le fils du dirigeant équato-guinéen s'est vu infliger une amende de 30 millions d'euros par un tribunal de Paris lundi, en plus d'une peine de prison avec sursis pour avoir utilisé l'argent public pour financer un mode de vie de jet-set en Europe.

Teodorin Obiang, le fils du dirigeant de Guinée équatoriale Teodoro Obiang Nguema, avait été condamné en 2017 pour détournement de fonds.

Français

Gabon : Des mandats d'arrêts internationaux lancés

L'opération, appelée "Scorpion", qui se déroule depuis un certain temps au Gabon continue de faire tomber des têtes dans le pays. Après l'arrestation de Brice Laccruche Alihanga, ancien chef de cabinet du président gabonais Ali Bongo Odimba, deux autres personnalités politiques s'emploient à assainir les finances publiques dans le cadre de cette opération. En effet, le procureur André Patrick Ropona a annoncé samedi 04 janvier 2020 que le Gabon avait émis deux mandats d'arrêt internationaux à l'encontre de Raphaël Nze Minko et Gervais Martial Koulayo Houlpaye. 

Français

Pages

S'abonner à RSS - Détournement