Vous êtes ici

Back to top

Coup d'état

Les Soudanais refusent le coup d'État dans la rue, la communauté internationale fait pression

Le coup d'État au Soudan avec l'arrestation par l'armée des dirigeants civils et la dissolution des organes de la transition suscite une vive inquiétude dans le monde. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a réclamé la libération « immédiate » du Premier ministre Abdallah Hamdok, Washington a réclamé le « rétablissement » des institutions.

Français

Coup d'Etat au Soudan : l'armée dissout le gouvernement civil et arrête les dirigeants

Un coup d'État est en cours au Soudan, où les militaires ont dissous le régime civil, arrêté les dirigeants politiques et déclaré l'état d'urgence.

Le chef du coup d'État, le général Abdel Fattah Burhan, a mis en cause des luttes politiques intestines.

Des manifestants sont descendus dans les rues de la capitale, Khartoum, et d'autres villes, et des coups de feu ont été signalés.

Français

Guinée: le cardinal Sarah s’exprime après le coup d’État du 5 septembre

Dans une lettre datée du 13 septembre et dont La Croix a eu confirmation de l’authenticité, le cardinal Robert Sarah, ancien archevêque de Conakry et préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, s’est adressé au Comité national pour le redressement et le développement (Cnrd). Cette junte militaire dirigée par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya est au pouvoir en République de Guinée depuis la destitution, le 5 septembre, d’Alpha Condé.

Français

Guinée : la junte s'entretient avec les dirigeants politiques

Lueur d’espoir pour le retour à un régime civil en Guinée.

Après le coup d’état militaire qui a renversé le président Alpha Condé le 5 septembre dernier, la junte s’entretient avec les principaux acteurs de la société civile pour déterminer la forme que devrait prendre la période de transition.

Depuis mardi, une série de pourparlers organisés par le chef de la junte Mamady Doumbouya est en cours.

Français

Guinée : Cellou Diallo s'oppose aux sanctions économiques de la CEDEAO

Le chef de l’opposition guinéenne a appelé la Cédéao à ne pas imposer de sanctions économiques au pays.

Cellou Dalein Diallo, candidat malheureux contre le président Alpha Condé lors de trois scrutins présidentiels successifs et ancien premier ministre (2004-2006), s’est exprimé suite au coup d’état du 5 septembre:

Français

Pages

S'abonner à RSS - Coup d'état