Vous êtes ici

Back to top

Violence

France : L'enfant battu par son père est décédé

Daoudja, 6 ans, est décédé ce dimanche, peu avant minuit, à l'hôpital Necker (Paris, XVe). 

Le petit garçon avait été frappé violemment par son père, vendredi dernier, au domicile familial à Tremblay-en-France.

Pris en charge dans un état critique, il n'a jamais repris connaissance. Des séquelles cérébrales irréversibles avaient été constatées, laissant présager une issue fatale.

Français

France : un ivoirien bat son fils de 6 ans, coma cérébral....

Les chances de survie de Daoudja sont infimes. Ce jeune garçon de 6 ans avait été tabassé par son père vendredi à Tremblay (Seine-Saint-Denis). Ce dimanche, cet homme de 45 ans a été déféré devant un juge d'instruction « pour violences ayant entraîné une infirmité permanente et des lésions cérébrales irréversibles sur un mineur de moins de 15 ans par ascendant », indique le parquet de Bobigny. Son placement en détention a été requis.

Français

Syrie : La violence ne fait qu'augmenter en dépis de la mise en garde des groupes humanitaires

Une flambée de violence a fait samedi 12 morts dans le dernier bastion majeur de l'opposition syrienne, alors que des groupes humanitaires mettaient en garde contre une catastrophe humanitaire si l'aide transfrontalière cessait d'atteindre la région. Le régime intensifié et les bombardements russes sur la province du nord-ouest d'Idlib depuis le 16 décembre ont déjà contraint des dizaines de milliers de personnes vulnérables à fuir leurs maisons, selon les Nations Unies.

Français

Afrique du Sud : Un avion mis à disposition pour rapatrier des Nigérians

APRnews - Le propriétaire d’une compagnie aérienne nigériane privée a offert d‘évacuer  des Nigérians à bord d’un avion mis à leur disposition gratuitement, au lendemain de la vague de violences xénophobes qui s’est étendue en Afrique du Sud, a annoncé le ministère nigérian des Affaires Etrangères.

Français

Elections en RDC : Au moins un mort mercredi en marge de la campagne de l'opposant Fayulu

APRNEWS- Au moins une personne a été tuée mercredi lors de nouvelles violences en marge de la campagne de l'opposant Martin Fayulu dans un fief du président Joseph Kabila dans le sud-est de la République démocratique du Congo, selon plusieurs sources dont une source hospitalière.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Violence