Vous êtes ici

Back to top

Soudan

En faillite virtuelle, le Soudan dévalue sa monnaie de 85%

(1 livre Soudanaise = 1,45 Franc CFA). Face à une inflation record de 300%, le Soudan a choisi le remède de cheval, dévaluant sa monnaie, la livre soudanaise (Symbol : SDG, £SD or ج.س), de 85%, fin février, dans l’espoir de parvenir à combler la différence abyssale entre le cours officiel et celui du marché noir. Le pays est virtuellement en faillite avec une dette de 60 milliards de dollars équivalent à deux années et demie de PIB.

Français

Soudan : libération de Moussa Hilal, chef de la milice Janjawid

Le Soudan a libéré ce jeudi le puissant chef de milice Moussa Hilal, sanctionné par l'ONU pour des atrocités au Darfour. Cette libération intervient alors que le gouvernement de transition cherche à pacifier la région à la suite d'un accord de paix en octobre avec des groupes rebelles visant à mettre fin à des décennies de conflit.

Français

La finance islamique valorisée à 3700 milliards $ en 2024 : une opportunité pour l’Afrique

La difficulté pour l’Afrique d’accéder aux marchés financiers classiques constitue une opportunité de croissance pour la finance islamique sur le continent. Le secteur croît rapidement dans le monde, mais avec ses 53% de musulmans, l’Afrique peine à en tirer profit.

Français

Crimes contre l’humanité au Soudan : BNP Paribas visée par une enquête en France

Des ONG et neuf militants soudanais accusent la banque d’avoir contribué à maintenir en place le régime d’Omar el-Béchir et pointe sa responsabilité dans les crimes commis au Darfour.

Des ONG ont récemment obtenu l’ouverture d’une enquête en France visant la banque française BNP Paribas, accusée de « complicité de crimes contre l’humanité » au Soudan, a annoncé jeudi la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH).

Français

Soudan : Nouveau report du procès d'Omar el-Béchir

Le procès de l'ex-président soudanais Omar el-Béchir et 27 autres personnes accusées d'avoir pris le pouvoir par un coup d'Etat en 1989 a été une nouvelle fois reporté, au 15 septembre, a annoncé mardi le président du tribunal.

 

"L'audience est ajournée (...) au 15 septembre pour mettre en place les mesures" sanitaires contre le nouveau coronavirus, a indiqué le juge environ 45 minutes après le début de l'audience.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Soudan