Vous êtes ici

Back to top

OMS

Le virus G4, cette grippe porcine qui suscite la crainte d’une nouvelle pandémie

Une pandémie après l'autre, voire les deux en même temps ? Une publication dans la revue scientifique américaine Pnas (Proceedings of the National Academy of Sciences), lundi 29 juin, a réveillé la crainte de ce scénario catastrophe et poussé l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) à appeler la communauté scientifique à "ne pas baisser sa garde". 

Français

L’apport multidimensionnel de Mercy Ships dans le cadre de la lutte contre coronavirus en Afrique

Depuis plus de 40 ans, Mercy Ships restaure la santé et la dignité de personnes qui n’ont pas accès aux soins chirurgicaux et vivent en marge de la société.

L’ONG internationale déploie ses navires-hôpitaux pour dispenser des interventions chirurgicales gratuites de première qualité aux plus démunis sur les côtes africaines. Elle soutient également le système de santé des pays africains avec lesquels l’ONG collabore par la formation des professionnels de la santé et la rénovation d’infrastructures.

Français

Covid-19 : Un net déclin du commerce mondial, selon la CNUCED

Selon le rapport du Comité de coordination des activités statistiques (CCSA), le ralentissement devrait s’accélérer au deuxième trimestre, avec un commerce mondial devant enregistrer une baisse de 27% en glissement trimestriel.

Cet effondrement du commerce mondial s’accompagne aussi d’une baisse marquée des prix des matières premières, qui ont chuté précipitamment depuis décembre 2019.

Français

Covid-19 : "il n'y a pas de mort actuellement à Madagascar"

Le président malgache Andry Rajoelina a balayé lundi les critiques sur l'efficacité et les dangers de la potion qu'il vante comme un remède contre le coronavirus, en dénonçant une attitude condescendante envers la médecine africaine.

"'Si ce n'était pas Madagascar et si c'était un pays européen qui avait découvert ce remède, est-ce qu'il y aurait autant de doutes ? Je ne pense pas", a assuré M. Rajoelina lors d'un entretien à France 24 et Radio France International (RFI).

Français

L'OMS rappelle à l'ordre les dirigeants africains

Dr Matshidiso Moeti estime que les éventuels effets préventifs voire curatifs de cette tisane n'ont été validés par aucune étude scientifique.

La sortie de la patronne Afrique de l'OMS intervient à un moment où plusieurs états du continent ont reçu de Madagascar des lots d'un médicament à base d'Artemisia, une plante à l'effet thérapeutique reconnu contre le paludisme, présenté par son président Andry Rajoelina comme efficace contre le Covid-19.

Français

Pages

S'abonner à RSS - OMS