Vous êtes ici

Back to top

Macky Sall

Sénégal : le gouvernement réagit à la demande de la Cour de justice de la CEDEAO sur le parrainage

Le système du parrainage, adopté en 2018 et appliqué à la dernière élection présidentielle sénégalaise, est "plus que conforme" à la Constitution du pays, a insisté ce jeudi à Dakar, le porte-parole du gouvernement sénégalais, Oumar Guèye, ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l'Aménagement des territoires.

Français

Sénégal: la manifestation prévue samedi a été reportée

La journée de "manifestation pacifique" prévue samedi au Sénégal, quelques jours après les pires heurts qu'ait connus le pays depuis une décennie, a été reportée sine die vendredi par le mouvement de contestation qui soutient l'opposant Ousmane Sonko, après un appel à l'apaisement des milieux musulman et chrétien.

Le report des manifestations, qui présentaient le risque de nouvelles violences, a été annoncé en milieu de soirée par le "Mouvement pour la Défense de la Démocratie (M2D)".

Français

Les Sénégalais observent un deuil national jeudi

Le président sénégalais Macky Sall a décrété un deuil national "à la mémoire des défunts" pour la journée de jeudi, après les manifestations qui ont fait au moins cinq morts, a annoncé mercredi un communiqué du gouvernement.

Le chef de l'Etat sénégalais a aussi annoncé "la fin de l'état de catastrophe sanitaire", institué en raison du Covid-19, le 19 mars à minuit. Le Sénégal a annoncé plus de 36.000 cas dont 935 décès.

Français

Sénégal : Ousmane Sonko appelle à continuer la mobilisation

L'opposant placé en garde à vue la semaine dernière a encouragé ses manifestants à continuer leur mobilisation dans le calme.

 

A peine remis en liberté par les autorités sénégalaises, Ousmane Sonko, a tenu à immédiatement adresser ses supporteurs. Lors d'une conférence de presse, il a appelé à une mobilisation "beaucoup plus importante" mais "pacifique".

Français

Sénégal : le président Macky Sall appelle à "éviter la logique de l'affrontement"

Le président du Sénégal a pris la parole lundi soir à la télévision pour la première fois depuis les troubles qui ont suivi l'arrestation de l'opposant Ousmane Sonko. Il a demandé aux Sénégalais d'"éviter la logique de l'affrontement", les appelant au "calme et à la sérénité".

Français

Sénégal : des manifestants prêts à "tout saccager"

Après plusieurs jours d’affrontements, le calme est revenu dans la ville de Ziguinchor, en Casamance. Mais un calme précaire, le temps d’un week-end. Le correspondant d'Africanews, Wahany Johnson Sambou, a rencontré de nombreux jeunes manifestants qui promettent de redescendre dans la rue d’ici lundi si jamais une décision défavorable est prise contre celui qu’ils considèrent comme leur président : Ousmane Sonko.

Français

La société civile sénégalaise prévoit de nouvelles manifestations

Le Sénégal va au-devant de nouvelles journées à hauts risques à partir de lundi, un collectif formé après l'arrestation du principal opposant au pouvoir ayant appelé samedi à de nouvelles manifestations.

Après avoir connu pendant trois jours ses pires troubles depuis des années, le pays habituellement considéré comme un îlot de stabilité en Afrique de l'Ouest et sa capitale Dakar ont connu une relative accalmie samedi, jour de relâche d'ordinaire.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Macky Sall