Vous êtes ici

Back to top

jihadistes

Burkina Faso : Deux attaques Jihadistes font 19 morts

"Très tôt ce matin, aux environs de 3H00 (locales et GMT), le détachement militaire de Sollé a été attaqué par un groupe armé terroriste. Le bilan provisoire est de cinq militaires tués et trois blessés", a déclaré à l’AFP une source sécuritaire.

"Quatre éléments du détachement sont toujours portés disparus et des recherches sont en cours pour les retrouver, en même temps que s’opère un ratissage contre les assaillants", a précisé une autre source sécuritaire.

Français

Egypte: 37 jihadistes condamnés à mort

Achmawy et les 36 autres accusés ont été condamnés “à mort par pendaison pour avoir pris part à 54 crimes”, a précisé la même source.

Parmi ces crimes: une tentative d’assassinat en 2013 contre Mohamed Ibrahim, le ministre de l’Intérieur d’alors, le meurtre de policiers, et plusieurs attaques contre des installations de sécurité.

Les condamnés ont la possibilité d’interjeter appel.

Français

France : Le Mali rappelle son ambassadeur et envoie un ministre à Paris

Les relations se sont tendues entre la France et le Mali depuis quelques jours. Alors que la France est engagée au Mali pour lutter contre le djihadisme dans le cadre de l’opération Barkhane, l'ambassadeur malien en France a accusé mercredi des soldats français de "débordements" dans les quartiers chauds de Bamako.

Le diplomate a ensuite été rappelé dans son pays après avoir provoqué la colère des autorités françaises pour des propos "faux et inacceptables".

Français

Kenya : L’armée américaine se venge de l’attaque contre sa base

L’armée américaine a décidé de riposter. En effet, l’une de leurs bases localisée au Kenya a été prise d’assaut au mois de janvier dernier. Ce jour-là, trois personnes ont trouvé la mort, à savoir deux contractuels ainsi qu’un soldat. 

Soucieuses de laver l’affront, les forces armées ont donc réussi à reprendre le dessus, tout en envoyant un message relativement clair à celles et ceux qui souhaiteraient leur causer du tort.

Français

Burkina : Les violences déplacent 4.000 personnes par jour en 2020

“En 2019, la moyenne était de 1.400 déplacés par jour”, à la suite d’attaques commises contre les civils et les autorités locales, a déclaré à l’AFP un porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), Babar Baloch.

Dans un communiqué, le HCR a indiqué avoir comptabilisé 765.000 déplacés internes au Burkina Faso, dont plus de 700.000 le sont devenus ces douze derniers mois. Environ 150.000 personnes ont été déplacées durant les trois dernières semaines.

Français

Pages

S'abonner à RSS - jihadistes