Vous êtes ici

Back to top

Guerre

Des armes saisies au port de Conakry

Des armes de guerre, que d’autres appellent des armes dangereuses, ont été saisies par la douane nationale, au parc Burkina (dépotage) a Kaloum, situé non loin de la même direction. Cette saisie a eu lieu dans la journée du mercredi 19 janvier 2022. 

A en croire un confrère dans l’émission « Mirador » de la radio FIM Fm, ces armes étaient dissimulées dans une voiture, elle même placée dans un conteneur.

Français

Yémen: les combats s’intensifient dans le Nord, plus de 60 morts en 2 jours à Marib

Au moins 65 combattants ont été tués ces dernières 48 heures dans la province de Marib, dans le nord du pays, a indiqué jeudi 2 septembre un responsable militaire yéménite. Les affrontements meurtriers entre la rébellion des Houthis et les forces loyalistes se sont intensifiés ces deux derniers jours.

Français

Les talibans tirent en l'air pour contrôler la foule à l'aéroport de Kaboul

Des témoins ont déclaré que dimanche, les talibans ont tiré en l'air et ont utilisé des matraques pour forcer les gens à s'aligner dans une file ordonnée à l'extérieur de l'aéroport de Kaboul. Sept personnes ont été tuées dans un écrasement de porte la veille.

Il n'y a pas eu de blessés graves car des hommes armés ont repoussé la foule et de longues files de personnes se sont formées, ont déclaré les témoins.

Français

Le Nigéria excédé par la prime d’assurance contre les risques de guerre

Les autorités nigérianes appellent la communauté maritime internationale à supprimer d’urgence la prime d’assurance contre les risques de guerre actuellement facturée sur les navires à destination de leur côte. Selon le directeur général de l’Agence nigériane d’administration et de sécurité maritimes (NIMASA), Dr Bashir Jamoh, le pays a mis en place une infrastructure de sécurité visant à éradiquer divers risques rencontrés sur les eaux territoriales du Nigeria.

Français

L’ex- président Afghan : "l’héritage américain est une honte et un désastre total"

L’ancien président afghan Hamid Karzai a fustigé les États-Unis dans une interview publiée dimanche, affirmant qu’ils avaient échoué dans leur mission d’apporter la stabilité et de lutter contre l’extrémisme depuis le début de la guerre en Afghanistan il y a près de 20 ans.

Karzai Welcomes Progress in U.S.-Taliban Peace Talks | Ariana News

Français

Pages

S'abonner à RSS - Guerre