Vous êtes ici

Back to top

G5 Sahel

APR NEWS : L’Union Européenne regrette le retrait du Mali du G5 Sahel

APRNEWS - Dimanche 15 mai, le Mali a quitté le G5 Sahel, l’organisation régionale dont il était membre avec la Mauritanie, le Burkina, le Niger et le Tchad. Bamako a justifié cette décision par le refus qui lui est opposé d’accéder à la présidence de l’organisation régionale alors que la règle de la présidence tournante lui en confère le droit depuis février 2022.

Retrait du Mali du G5 Sahel, les raisons

Français

Mali: rencontre Assimi Goïta-Emmanuel Macron à Bamako le 20 décembre

Le président français va rencontrer le colonel Assimi Goïta, président de la transition malienne. C'est la première fois que les deux chefs d'États se parleront en face-à-face après plusieurs échanges téléphoniques. La rencontre est prévue lundi 20 décembre à Bamako, selon des informations de Jeune Afrique, que RFI a pu confirmer auprès de l'Élysée. Les sujets de discussions ne manqueront pas, avec Emmanuel Macron.

Français

Mali : manifestation pour le retrait des troupes françaises

Vendredi, des centaines de personnes sont descendues dans les rues de Bamako au Mali, pour manifester contre la présence militaire française. Les protestataires demandent le retrait total des troupes françaises du pays. Les troupes françaises sont présentes dans la région depuis 2013.

"Nous sommes ici pour le Mali, nous sommes ici pour démontrer notre souveraineté nationale", explique Mohamed Ousmane Mohamedoun, membre du Conseil national de transition.

Français

Mali : manifestation en soutien à un potentiel accord avec la Russie

Le collectif malien Yerewolo debout sur les remparts a organisé un rassemblement pour saluer un potentiel accord entre le Mali et le groupe de mercenaires russes Wagner.

Mercredi à Bamako, le collectif a manifesté son soutien à l’organisation militaire composée de combattants privés. Le pays serait sur le point d’engager 1000 mercenaires.

Français

L'Algérie veut renforcer sa position au Mali et dans le Sahel

Après la visite au Mali la semaine dernière du ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, Alger tente-t-il d’occuper à nouveau une position dominante dans la crise malienne ?

La présence des forces étrangères de la Minusma et de Barkhane avait quelque peu changé la donne, mais le grand voisin du Mali envisage clairement de poser les jalons afin de redevenir incontournable sur le dossier malien et même dans le Sahel.

Français

G5 Sahel : le Tchad retire 600 soldats de la "zone des trois frontières"

La Tchad a retiré 600 soldats de la force du G5 Sahel sur les 1 200 déployés en février, a annoncé samedi le gouvernement tchadien. Cette décision a été prise pour des raisons "stratégiques", "pour s'adapter au mieux à l'organisation des terroristes", a expliqué Abderaman Koulamallah, le porte-parole du gouvernement.

Français

Mali: plus d'un millier de déplacés après des attaques de jihadistes

Après les attaques du 8 août de plusieurs localités maliennes attribuées aux jihadistes, vers la frontière avec le Niger, qui ont fait 42 civils tués, on compte aujourd’hui de nombreux civils déplacés. Plus d’un millier de personnes ont quitté leurs villages pour se rendre à Labbézanga, tout proche de la frontière du Niger, ou plus à l’intérieur du territoire malien. Des ONG se sont rendues sur place.

Français

G5 Sahel: «Les pays côtiers font feu de tout bois pour prévenir l'expansion de la menace jihadiste»

Un sommet du G5 Sahel a lieu ce vendredi 9 juillet en visioconférence. Mais la menace jihadiste s’étend depuis plusieurs années aux pays côtiers. Le Bénin a été touché en 2019. La Côte d’Ivoire, elle, a fait face à plusieurs attaques depuis un an, dont la dernière à la mi-juin, une attaque qui a provoqué la mort de trois soldats ivoiriens. Quelles sont les zones de ces pays qui sont touchées ? Les États font-ils le nécessaire pour lutter efficacement contre ces groupes ?

Français

Emmanuel Macron participera au sommet du G5 Sahel organisé ce vendredi 9 juillet

L'information a été confirmée à RFI, le prochain sommet du G5 Sahel aura lieu ce vendredi 9 juillet en visioconférence. Emmanuel Macron participera à la rencontre. Il aura à ses côtés le président nigérien Mohamed Bazoum, qui a été convié à l’Élysée. Le président français devrait profiter de ce sommet pour préciser le futur engagement français dans la région, un mois après l’annonce de la fin progressive de l’opération Barkhane.

Français

Pages

S'abonner à RSS - G5 Sahel