Vous êtes ici

Back to top

Corruption

Le procès pour corruption de l'ancien chef de l'athlétisme Diack commence à Paris

Les procureurs allèguent qu'il a sollicité 3,45 millions d'euros (3,9 millions de dollars) d'athlètes soupçonnés de dopage pour dissimuler les allégations et leur permettre de continuer à participer, y compris aux Jeux olympiques de Londres de 2012.

 

Vêtu d'un costume gris foncé, Diack, qui a eu 87 ans dimanche, a parcouru ses dossiers en attendant l'arrivée des juges.

Français

RDC : Tshsikedi imprime sa marque sur la haute magistrature

«Nul doute qu'une nouvelle ère pointe à l'horizon dans la gestion de l'appareil judiciaire pour une meilleure justice, équitable pour tous», a proclamé la présidence congolaise dans un communiqué. Ces nominations ont suscité beaucoup d'espoirs chez les défenseurs des droits humains qui accusent la justice d'être corrompue, lente et de se prononcer à la tête du client.

Français

Nigeria : 308 millions de dollars bientôt rendus au pays

Cette somme est le fruit de la corruption qui sévissait au Nigeria sous le régime du général Abacha dans les années 90. Ce dictateur a dirigé le pays de 1993 à sa mort en 1998 à l'âge de 54 ans.

Le rapatriement de cet argent est consécutif à une décision de justice américaine de 2014 qui autorisait le prélèvement de 500 millions de dollars sur les comptes de Sani Abacha à travers le monde, a expliqué le ministère américain de la Justice dans un communiqué.

Français

Afrique du Sud : Fraude et corruption sur un contrat de 52 millions $

Deux ex-directeurs de l’Eskom ont été arrêtés par la police d’investigations, le Hawks. Ils sont accusés, avec les responsables de 7 autres compagnies, de fraude et de corruption dans la construction de la centrale à charbon de Kusile d’une capacité de 4 800 MW. L’affaire qui remonte à 2015 est relative à la signature de contrats frauduleux soumis par l’équipe de gestion du projet de Kusile au comité des marchés publics de l’Eskom.

Français

Gabon : Laccruche Alihanga, incarcéré

M. Laccruche "a été placé en détention pour" détournement de deniers publics et blanchiment ", a déclaré maître Anges Kevin Nzigou, qui a dénoncé une" affaire politique ". Selon le quotidien gouvernemental L’Union, trois autres ministres devraient comparaître vendredi devant le juge d’instruction. Lorsque l'AFP les a contactés, le parquet n'a pas pu réagir immédiatement. Le président du cabinet, M.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Corruption