Vous êtes ici

Back to top

Bamako

Mali : l’opposition dénonce une " volonté d'accaparement et de confiscation du pouvoir au profit du CNSP "

L’opposition politique au Mali regroupée au sein de la coalition M5-RFP qui a mené les manifestations anti-gouvernementales jusqu’à la mutinerie ayant conduit à la chute de l’ex-président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a rejeté la charte de la transition présentée par la junte militaire au pouvoir dans le pays.

Français

Mali: Ibrahim Boubacar Keïta autorisé à se soigner à l'étranger pendant 3 mois maximum

«Il a été convenu (...) de permettre l'évacuation sanitaire de M. Ibrahim Boubacar Keïta pour des raisons humanitaires pour une durée maximum d'un mois», déclare le Comité national de salut publique (CNSP), mis en place par les putschistes, dans un communiqué dimanche.

Français

Mali : IBK a quitté le pays avec la bénédiction du CNSP

L'ex-président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a quitté samedi soir Bamako pour des soins aux Emirats arabes unis, plus de deux semaines après son renversement par une junte qui a ouvert le même jour des consultations sur la transition.

M. Keïta dit IBK, "a quitté par vol spécial Bamako cette nuit pour Abou Dhabi pour des soins" médicaux, a dit à l'AFP une source aéroportuaire.

Français

Crise malienne: début des concertations nationales sur la transition

La junte au pouvoir au Mali depuis trois semaines lance samedi et dimanche, sous le regard attentif de la communauté internationale, une vaste consultation avec les partis politiques et la société civile, sur la transition censée ramener les civils à la tête de ce pays en proie aux attaques jihadistes meurtrières.

 

Français

Mali: calme à Bamako au lendemain de la prise du pouvoir par les militaires

Des traces des incidents ayant ponctué ce renversement de pouvoir étaient encore visibles mercredi matin à Bamako, notamment au domicile de l'ex-ministre de la Justice Kassim Tapo, attaqué et incendié par des gens en colère, selon des journalistes de l'AFP.

La présence des soldats n'était pas visible dans les rues qui étaient tranquilles dans le centre de Bamako où des gens vaquaient à leurs occupations. L’administration et les banques étaient fermées, selon des journalistes de l'AFP.

Français

Possible coup d'Etat militaire en cours au Mali

Des tirs sont entendus depuis ce matin dans la ville garnison de Kati à 15 kilomètres de Bamako. Des témoins rapportent l'arrestation de ministres et de hauts gradés de l'armée.

13h14 : Une colonne serait en route vers l'ORTM, la radio-télévision nationale, dont le personnel a été évacué. Le chef d'état-major de la garde nationale aurait aussi été arrêté.

Français

Mali : des tirs entendus au camp militaire de Kati, près de Bamako

La situation est confuse à Bamako. Selon plusieurs sources concordantes, des tirs ont été entendus au camp militaire « Soundiata » de Kati, situé à 15 km au nord de Bamako.

Des hommes armés montés à bord de pick-up ont fait irruption dans le camp. Des tirs ont été échangés avec les militaires présents sur le site.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Bamako