Back to top

Soro Guillaume

Côte d’Ivoire : « C’est l’addition de Guillaume Soro , Hamed Bakayoko et Amadou Gon qui fait un grand parti » Cissé Bacongo

Dans le cadre de la mobilisation des troupes en vue de la réussite du 3è congrès du RDR , le ministre Cissé Bacongo , secrétaire national du RDR chargé des affaires juridiques et institutionnelles a animé un meeting hier mardi 15 août 2017 à Adjamé . 

Côte d'Ivoire : Les partisans de Guillaume Soro lancent une Amicale des FN

RFI- En Côte d'Ivoire,  les partisans de Guillaume Soro s'organisent. Les supporters du président de l'Assemblée nationale ont ainsi annoncé, jeudi, la création d'un nouveau mouvement politique, l'Amicale des Forces nouvelles. Un mouvement qui fait écho à l'organisation d'autres structures voulant mettre en avant leur leader politique, l'ex-Premier ministre et chef de la rébellion Guillaume Soro dans la perspective de l'élection présidentielle de 2020.

Côte d'Ivoire : Pour Affi, Soro doit se mettre à la disposition de la justice

Fratmat.Info- Affi N’Guessan, président du Front Populaire Ivoirien (FPI), parti fondé par Laurent Gbagbo a réagi sur RFI, ce vendredi 21 juillet 2017 à Abidjan aux propos du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro qui a décidé de demander pardon à l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo actuellement détenu à la Haye.

Côte d’Ivoire : " J'ai décidé de demander pardon à Laurent Gbagbo..." Soro Guillaume

Fratmat.info- De retour de sa tournée européenne le jeudi 20 juillet soir à Abidjan, le Président de l'assemblée natioanle de Côte d'Ivoire, Guillaume Soro a indiqué dans un discours à l'aéroport qu'il a décidé de demander, une fois de plus, pardon aux Ivoiriens. Ainsi qu'aux présidents Henri Konan BEDIE, Alassane OUATTARA et aussi Laurent GBAGBO. Ci-dessous le discours intégral.

Côte d'Ivoire : 2020, un débat malsain ?

J'ai écouté avec attention la sortie de certains cadres du RDR estimés loyaux, se croyant avoir le monopole de la fidélité et de la méritocratie, reléguant ceux qui n'ont pas le même courant de pensée qu'eux à être des suppôts de la traîtrise ou de l'infidélité. Inutile de vous dire que j'ai été outré par ce manque de respect à l'intelligence du peuple de Côte d'Ivoire, une entorse flagrante à la jeune démocratie que nous essayons tant bien que mal de construire. Un carpe diem même !

Côte d'Ivoire : En quoi parler de 2020 est indécent ? dixit Sidiki Konaté

En quoi parler de 2020 empêche les institutions de fonctionner ? En quoi parler de 2020 veut dire qu'on est déloyal et qu'on a trahi ? 

 part des réactions épidermiques, répressives et menaçantes, je ne vois aucunement, dans les écrits ou paroles des tenants de cette doctrine, une réponse raisonnée qui me démontre le contraire.

Pages

S'abonner à RSS - Soro Guillaume