Back to top

patrimoine mondial

CPI : Le djihadiste Malien reconnu responsable de 2,7 millions d’euros de dégâts

Le Monde- Il s’agit de la première ordonnance de réparation pour destruction de biens culturels. La Cour pénale internationale (CPI) a jugé jeudi 17 août que le djihadiste malien Ahmad Al-Faqi Al-Mahdi était responsable de 2,7 millions d’euros de dégâts pour avoir fait détruire les mausolées de Tombouctou, dans le nord du Mali. La Cour a ordonné le versement de dédommagements aux victimes.

S'abonner à RSS - patrimoine mondial