Vous êtes ici

Back to top

Vaccin

Les États-Unis proposent "une pause" dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson

Les autorités sanitaires américaines ont préconisé, mardi, la suspension temporaire du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson, qui doit être livré en Europe à partir du 19 avril. Cela fait suite à l'apparition d'effets secondaires rares chez six personnes, notamment des caillots sanguins.

Français

États-Unis : cinq États concentrent la moitié des nouveaux cas de Covid-19

Aux États-Unis, plus de 117 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin. L’opération continue d’avancer à grands pas, les États allègent les restrictions petit à petit. Mais les autorités s’inquiètent de la hausse des contaminations, notamment dans le Nord-Est et le Sud.

Français

Le Nigeria progresse sur le développement de son vaccin anti Covid-19

Motivé par la suspension des livraisons de vaccins par l’Inde, ce qui devrait empêcher le pays de recevoir comme prévu des millions de doses fin mars, le Nigeria annonce qu'il progresse dans le développement de son propre vaccin.

En janvier, Abuja a débloqué une enveloppe de 25 millions de dollars pour mettre au point une réponse vaccinale. Deux candidats vaccins sont actuellement en cours d'élaboration selon la task force présidentielle mise en place par le gouvernement fédéral.

Français

Coronavirus : l'Union européenne contre le vaccin Spoutnik V, les raisons

Quelle place pour le vaccin russe dans l’Union européenne ? Pourtant en manque de doses (environ 10,8 % de la population vaccinée alors que l’Europe connaît une troisième vague de coronavirus), les 27 ne se pressent pas pour répondre aux appels de pied de Moscou. Les Russes se sont déclarés en capacité de fournir des vaccin

Français

L'Afrique du Sud revend ses doses d'Astrazeneca à l'UA

Le gouvernement sud-africain s’est détourné de ce vaccin, début février, à la suite de conclusions d’une étude locale de faible ampleur. Elle pointait un manque d’efficacité sur les formes modérées de la maladie à cause du variant sud-africain. Le gouvernement, qui avait dépensé près de sept millions d’euros dans l’acquisition de ces doses, voulait à tout prix ne pas les gâcher.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Vaccin