Vous êtes ici

Back to top

Tshisekedi

Les militaires remplacent les autorités civiles dans deux provinces de RD Congo

Lors de l'état de siège qui entrera en vigueur jeudi, en  République démocratique du Congo, dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu pour lutter contre les massacres de civils par des groupes armés, les autorités civiles locales seront remplacées par les Forces armées de la police nationale.

Français

RDC : Un « faux » mandat d’arrêt de la CPI contre Kabila circule

En République démocratique du Congo, un document présenté comme un mandat d’arrêt émis par la Chambre préliminaire de la Cour pénale internationale (CPI) circule, notamment sur les réseaux sociaux. 

Le document décrit comme une note de la Cour qui a été déclassifiée est signé des juges qui composent cette chambre de l’institution basée à La Haye. Il concerne des poursuites pour « crimes graves » commis lors de la période 2015-2018. Cependant, il n’est pas authentique. 

Français

RDC : Tshsikedi imprime sa marque sur la haute magistrature

«Nul doute qu'une nouvelle ère pointe à l'horizon dans la gestion de l'appareil judiciaire pour une meilleure justice, équitable pour tous», a proclamé la présidence congolaise dans un communiqué. Ces nominations ont suscité beaucoup d'espoirs chez les défenseurs des droits humains qui accusent la justice d'être corrompue, lente et de se prononcer à la tête du client.

Français

Ethiopie : Cyril Ramaphosa désigné président en exercice de l'Union Africaine

Cyril Ramaphosa qui succède au president égyptien Abdel Fattah al-Sissi, aura à ses côtés les présidents Congolais Félix Tshisekedi et Nigérien Mahamadou Issoufou, respectivement 1er, 2e et 3e vice-président de l’institution africaine.

"Au nom des hommes et des femmes d'Afrique du Sud, j'accepte gracieusement votre décision, je vais présider l’Union africaine" a-t-il le nouveau président en  exercice avant de lancer un appel:

Français

Tshisekedi suspend ‘l'installation’ des sénateurs

APRNEWS-Le président Félix Tshisekedi a décidé lundi de suspendre "l'installation" des sénateurs élus vendredi en raison d'accusations de corruption en République démocratique du Congo, promettant des poursuites pour "débusquer" les élus corrompus.

L'annonce a été faite par le ministre de l'Intérieur par intérim, Basile Olongo, à l'issue d'une réunion "inter-institutionnelle".

Français
S'abonner à RSS - Tshisekedi