Vous êtes ici

Back to top

Roch Kabore

Burkina: Attaques djihadistes, 1650 civils et militaires tués en cinq ans

Dans le même temps, les forces de sécurité burkinabè sont accusées de la mort de 588 civils. «Entre avril 2015 et mai 2020, les groupes terroristes ont mené au moins 580 attaques ciblant surtout l'armée, des commissariats de police, des milices avec lesquelles l'Etat coopère, des écoles, des mairies.

Français

Burkina : Covid-19, une autorité déclarée positive

La maladie à coronavirus continue de faire des victimes, dans les rangs des autorités au Burkina Faso. Une cinquième autorité vient d’être testée positive le lundi 23 mars 2020.

De 75, le pays des hommes intègres passe à 99 cas ce jour, en ce qui concerne la pandémie. On note parmi, 39 femmes et 60 hommes. Les autorités n’en sont pas épargnées. Notamment, Harouna Kaboré, le cinquième ministre à contracter le virus. 

Français

Burkina Faso : Les terroristes ont fait près de 800 morts depuis 2015

Les attaques terroristes au Burkina Faso depuis 2015 ont fait environ 800 morts. Ce nombre important de victimes majoritairement civils est enregistré principalement dans le nord du pays. Face à ces assaillants, l’armée burkinabé mal équipée a du mal à véritablement assurer la sécurité du territoire. La dernière attaque dans le pays a eu lieu sur un marché dans la localité de Lamdamol a fait près de 20 morts. 

Outre les morts, le Burkina Faso fait aujourd’hui face à une véritable catastrophe naturelle.

Français

Burkina: Émotions et critiques après l'attaque meurtrière de Koutougou

APRNEWS - L’attaque de Koutougou dans laquelle, selon un dernier bilan, 24 soldats ont été tués, cinq sont portés disparus et sept autres ont été blessés est considérée comme la plus meurtrière jamais perpétrée contre les forces armées burkinabè depuis le début des attaques terroristes en 2015.

Français

Burkina : Plusieurs milliers de personnes pour la première grande marche de l'opposition

APRNEWS- Plusieurs milliers de personnes ont marché dans les rues de Ouagadougou samedi lors de la première grande manifestation de l'opposition contre le pouvoir du président Roch Marc Christian Kaboré, demandant notamment une réponse aux attaques jihadistes qui ont fait près de 120 morts en trois ans.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Roch Kabore