Vous êtes ici

Back to top

Pascal Affi N'Guessan

Côte d’Ivoire : Maurice Kakou Guikahué vient de regagner la Côte d’Ivoire

Le secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d'Ivoire, le ministre Maurice Kakou Guikahué, transféré en France pour des soins à la suite d'un malaise, est rentré mercredi soir à Abidjan. C’est ce que nous apprend le quotidien, Le nouveau réveil, un journal proche du PDCI.

Français

Législatives 2021 : Le Fpi (de Affi N’guessan) s’engage pour conquérir 60 localités

Ce vendredi 22 janvier 2021, le Front Populaire Ivoirien de Pascal Affi N’guessan est venu déposer les dossiers de ses candidats à la Commission Électorale Indépendante (Cei) dans le cadre des élections législatives du 06 mars 2021. Un pari important pour le parti de l’ancien ministre Affi N’guessan qui compte conquérir 60 circonscriptions.

Français

Communiqué du FPI relatif à la libération du président Pascal Affi N’Guessan

Le 30 décembre 2020, après avoir été entendu par le juge d’instruction du 9e cabinet d’Angré, le Président du Front Populaire Ivoirien (FPI) a été libéré et placé sous contrôle judiciaire.

En attendant l’évolution du dossier, le FPI se réjouit de la libération de son Président, le premier ministre Pascal AFFI N’Guessan.

Le FPI réaffirme son engagement à faire prospérer le dialogue politique et encourage par la même occasion le gouvernement à continuer dans la voie de la décrispation en libérant les autres détenus.

Français

Qui est Kouadio Konan Bertin, le ministre de la réconciliation nationale ?

Candidat malheureux à la présidentielle de 2015 et 2020, Kouadio Konan Bertin se révèle aujourd’hui comme l’homme politique ivoirien détenteur du « destin de la Côte d’Ivoire ». Candidat à la présidentielle du 31 octobre 2020, KKB se repositionne sur la scène politique ivoirien avec une grande mission, celle de « réconcilier tous fils et filles de la Côte d’Ivoire » parce qu’il a en charge le ministère de la réconciliation nationale.

Français

L’usage de machettes et d’armes à feu témoigne de l’horreur des violences post-électorales (Amnesty international)

"Les autorités en Côte d’Ivoire doivent enquêter sur l’homicide de dizaines de personnes tuées à coups de fusils, de pistolets et de machettes depuis l’élection présidentielle", a déclaré Amnesty International le 16 novembre 2020.

Français

Réaction du CICG : le total décalage du journal Le Figaro d'avec les réalités ivoiriennes

Dans un article intitulé "Côte d’Ivoire : Emmanuel Macron face au spectre d’un grand califat africain", publié le jeudi 12 novembre 2020, sous la plume d’Yves Thréard, le quotidien français, Le Figaro reprend tristement à son compte, point par point, une panoplie de contrevérités totalement en décalage avec la réalité de la situation socio-politique en Côte d’Ivoire.

Français

Côte d'Ivoire : Conseil National de Transition, Pascal Affi N'Guessan arrêté

Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) Pascal Affi N’guessan a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi dans un village du département d’Adzopé, à une centaine de km au Nord-Est d’Abidjan, a appris APA de sources concordantes.

Selon ces sources, M. Affi a été interpelé dans le village d'Abié (Adzopé) par les forces de l'ordre alors qu'il tentait de se rendre à Bongouanou (Centre-Est), la capitale de la région du Moronou dont il est par ailleurs, le président du Conseil régional.

Français

Côte d'Ivoire : Pascal Affi N'guessan et Albert Mabri Toikeusse "activement recherchés"

Le procureur de la République de Côte d'ivoire, monsieur Adou Richard, à animé une conférence de presse ce vendredi 6 novembre 2020. A cette occasion, il s'est prononcé sur les procédures d'arrestations en cours contre l'opposition, notamment celles de Pascal Affi N'guessan et Albert Mabri Toikeusse. Ci-dessous les propos liminaires du procureur de la République.

Le 20 septembre 2020, certains responsables de partis et groupements politiques de l’opposition ont lancé un appel à la désobéissance civile.

Français

MIOE : "Un scrutin non inclusif et boycotté qui laisse un pays fracturé"

Cette déclaration de la Mission internationale d’observation électorale (MIOE) conjointe de l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA) et du Centre Carter (TCC) est préliminaire et couvre tous les aspects du processus électoral, jusqu’au 2 novembre 2020, alors que le processus électoral suit toujours son cours.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Pascal Affi N'Guessan