Vous êtes ici

Back to top

Ouattara

Côte d’Ivoire : " Le Président Ouattara ne peut pas "

Alpha Yaya Touré, récemment, lors d’une de ses sorties dénonçait le mal du parti auquel il s’est rallié depuis peu.

Il s’exprimait en ces termes « Le mal du RHDP, c'est aujourd’hui, ces cadres qui ne regardent pas les plus faibles qui souffrent. Ils sont gourmands, insatisfaits et d’une méchanceté inexplicable. Ils oublient qu’ils sont à ces postes à cause du peuple et pour le peuple. Je suis parfois choqué par certains de leurs actes ».

Français

Côte d’Ivoire : Le gouvernement se vide (…), casse-tête pour Ouattara

Depuis le début de l’épidémie du Covid-19 en Côte d’Ivoire (premier cas signalé le mercredi 11 mars 2020), le Président de la République Alassane Ouattara ne dort presque plus.

C’est évident ! Avec le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et les différents ministres concernés par la lutte, ce sont des nuits blanches à chercher des solutions pour contenir l’épidémie et empêcher sa propagation dans tout le pays. 

Français

Côte d’Ivoire : Covid-19, le cri de cœur des étudiants à Ouattara

À l'occasion de la célébration de la fête du travail, le comité des étudiants résidents des cités universitaires a livré un message au President de la République Alassane Ouattara, à travers cette lettre ouverte de remerciement et de demande d'aide.

MONSIEUR ALASSANE OUATTARA, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE, CHEF SUPRÊME DES ARMÉES.

Français

Retrait de la CADHP : Réactions divergentes après la décision de la Côte d’Ivoire

Le mercredi 29 avril 2020, lors du Conseil des ministres, le gouvernement ivoirien a décidé de retirer la signature particulière de l'État à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP), afin qu'il ne soit plus possible pour un individu ou une personne morale de droit privé ivoirien, de saisir cette juridiction continentale, s’il constate des violations des droits de l’homme. 

Français

CADHP, les motivations de Ouattara au retrait de la Côte d'Ivoire 

La Côte d’Ivoire a décidé ce mercredi 29 avril 2020, de retirer sa déclaration de compétences de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP). 

Cela fait suite aux « graves et intolérables agissements que la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples s’est autorisée dans ses actions », a expliqué Sidi Touré, porte-parole du gouvernement.

Français

France : Guillaume Soro, « Une sentence qui ne nous émeut absolument pas » 

Condamné à Abidjan ce mardi 28 avril 2020 à 20 ans de prison et à 5 ans de privation de ses droits civiques, Guillaume Kigbafori Soro a réagi dans la foulée, sur sa page officielle. 

L'ex-premier ministre ivoirien a qualifié le procès de «parodie de procès» qui ne l'émeut pas, et se dit toujours candidat à l'élection présidentielle de 2020.
Ci-dessous, l'intégralité de sa réaction.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Ouattara