Vous êtes ici

Back to top

mercenaires

Affaire Bouaké: les témoins se remémorent le bombardement au premier jour du procès

Première journée d’audience, lundi 29 mars à Paris, au procès du bombardement de Bouaké. Le 6 novembre 2004, deux avions de l’armée ivoirienne ciblaient une base française dans cette ville de Côte d’Ivoire, faisant 10 morts et 38 blessés. Les appareils étaient pilotés par des mercenaires biélorusses et assistés de copilotes ivoiriens. Cette journée a été consacrée à l’appel des témoins, au rappel des faits et aux premières auditions.

Français

Yémen : Des mercenaires de plusieurs pays africains enrôlés pour faire la guerre

RFI- Jusqu'au début 2018, seul le Soudan avait accepté d'envoyer des militaires combattre avec la coalition dirigée par l'Arabie saoudite qui se bat depuis plus de trois ans contre les Houthis. Le régiment soudanais composé essentiellement d'hommes de la milice Janjawid est aujourd'hui littéralement décimé.

Français
S'abonner à RSS - mercenaires