Vous êtes ici

Back to top

Maroc

Le Maroc présente son nouveau gouvernement

Le roi du Maroc présentait jeudi son nouveau gouvernement aux côtés de son Premier ministre Aziz Akhannouch, vainqueur des législatives de septembre avec son parti du RNI.

Pas de changement au niveau des portefeuilles stratégiques comme à l'Intérieur avec Abdelouafi Laftit et surtout aux Affaires Etrangères. Nasser Bourita, est maintenu dans ses fonctions dans un contexte de tensions régionales, notamment avec l’Algérie et l'Espagne.

Français

Covid-19 : le Maroc lance les vaccinations pour une troisième dose

Le Maroc démarre sa campagne pour une troisième dose de vaccin contre la Covid-19.

Lundi, le pays du Maghreb le plus avancé dans la vaccination, a officialisé le lancement de cette nouvelle étape d’inoculations destinée aux personnes ayant reçues les deux premières doses depuis au moins six mois.

Les personnes éligibles à la troisième dose sont les personnes vulnérables et travailleurs en première ligne.

Français

Le Maroc réagit à la réduction de visas français aux migrants

Le Maroc réagit à la décision de la France de réduire le nombre de visas délivrés aux personnes originaires du pays. Nasser Bourita, ministre marocain des affaires étrangères a qualifié cette mesure d’"injustifiée".

L'Algérie et la Tunisie sont également concernés par cette disposition de la France, qui accuse ces pays de ne pas faire assez pour le retour des migrants dans leur pays d’origine.

Français

Maroc: accord sur la nouvelle coalition gouvernementale menée par Aziz Akhannouch

Trois partis politiques pour gouverner le Maroc. Une nouvelle coalition tendance libérale-centre droit a été annoncée ce mercredi matin, deux semaines pile après les élections. Cette alliance se fait sans les islamistes du PJD. Après dix ans au gouvernement, ils se sont effondrés dans les urnes.

Français

Maroc : Une cellule terroriste démantelée

Le bureau central d’investigation judiciaire a annoncé mardi avoir trois suspects, dans la ville d'Errachidia dans le sud-est et âgés de 21, 27 et 37 ans, appartenant à une cellule qui préparait des crimes terroristes. Cellule affiliée au groupe Etat islamique.

Dans leur viseur, une personne travaillant dans "un service d'utilité publique", selon les termes du communiqué publié par les autorités.

Français

Maroc: démission générale du secrétariat du PJD, après la déroute aux législatives

Une onde de choc secoue la scène politique marocaine après les élections de mercredi 8 septembre. Après dix années à la tête du gouvernement, le parti islamiste modéré PJD s'est effondré dans les urnes aux législatives, passant de 125 sièges à 13 à la Chambre des représentants (le Parlement marocain), selon les derniers chiffres.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Maroc