Vous êtes ici

Back to top

Libération

APRNEWS - Mali: pourquoi la libération des soldats ivoiriens tarde encore

APRNEWS - En fin de semaine dernière, le président ivoirien Alassane Ouattara a reçu successivement le président togolais Faure Gnassingbé, médiateur dans ce dossier, puis le président en exercice de la Cédéao, le Bissau-Guinéen Umaro Sissoco Embalo. Le week-end précédent, c'étaient les présidents gambien et ghanéen qui étaient reçus à Bamako par le colonel Assimi Goïta, président malien de transition.

Français

APRNEWS - ONU : Alassane Ouattara demande la libération des 46 soldats sans delai

APRNEWS - « Mon pays encourage les autorités maliennes à concentrer leurs efforts sur la lutte contre le terrorisme et à mettre en œuvre, de façon résolue, les différentes étapes du chronogramme de la transition ainsi que les réformes politiques et institutionnelles en vue des élections présidentielles prévues en février 2024, pour le bien-être du peuple malien », a déclaré Alassane Ouattara. Ci-dessous l'intégralité de son allocution.

Français

APRNEWS - Burkina Faso : le gouvernement réaffirme la libération totale de l'ancien président

APRNEWS - "Le gouvernement du Burkina Faso réaffirme la libération totale de l'ancien chef d'Etat, Roch Marc Christian Kaboré", a déclaré le gouvernement burkinabè dans un communiqué.

Ce rappel à l'endroit de l'opinion nationale et internationale s'inscrit dans la dynamique du renforcement de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale, ajoute le communiqué.

Français

APR NEWS : Appels à la libération d’une étudiante détenue depuis 14 mois à Brazzaville

APRNEWS - Son père, Jean Moulounda, se dit très choqué. "Un père qui a sa fille en détention devrait avoir la possibilité de la visiter à chaque fois. Et c’est ça qui va réconforter la fille et moi aussi le père. Mais, pas de visite. Je ne sais pas ce qui se passe là-bas. Je ne sais même pas si elle est encore en vie ", a déploré le père de l’étudiante.

Français

APR NEWS : L'opposant tanzanien Freeman Mbowe a été libéré

APRNEWS - M. Mbowe, qui est le président du parti Chadema, a été arrêté en juillet dernier dans la ville de Mwanza, alors qu'il devait assister à une conférence sur les propositions relatives à une nouvelle constitution.

Il a été inculpé devant le tribunal le 26 juillet, malgré les protestations de son parti qui estimait que les accusations portées contre lui étaient politiquement motivées.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Libération