Vous êtes ici

Back to top

Insécurité

Haïti: les 17 otages étrangers menacés de mort par le chef d’un gang

En Haïti, l’insécurité causée par les gangs plonge chaque jour davantage dans le chaos. Le pays a déjà recensé plus de 119 enlèvements depuis début octobre, soit déjà plus que ce qui avait été enregistré pour tout le mois de septembre. La recrudescence exponentielle des rapts crapuleux perdure et dans un court film, le chef du gang qui a enlevé les 17 citoyens nord-américains samedi 16 octobre menace aujourd’hui de les exécuter.

Français

Mali: beaucoup de questions autour des négociations avec les jihadistes

C’est une information RFI que nous vous donnions mardi 19 octobre : le gouvernement de transition malien a mandaté le Haut conseil islamique pour ouvrir des discussions avec le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (GSIM) d’Iyad Ag Ghaly, et avec la Katiba Macina d’Amadou Kouffa. Deux groupes terroristes liés à al-Qaïda, qui contrôlent certaines parties du territoire et qui mènent des attaques meurtrières presque quotidiennement dans le nord et le centre du pays.

Français

Nigeria : au moins 43 morts dans une attaque à Sokoto

Des hommes armés appartenant à une bande criminelle présumée ont attaqué un marché de village dans l'Etat de Sokoto, dans le nord-ouest du Nigeria, tuant 43 personnes.

Des gangs lourdement armés, connus localement sous le nom de bandits, terrorisent le nord-ouest et le centre du Nigeria depuis des années, faisant des raids et pillant les villages, mais les attaques sont devenues encore plus violentes ces derniers mois.

Français

Nigeria : l'armée annonce la mort d'Abu Musab al-Barnawi

"Abu Musab est mort". Sans donner plus de détails, le général Lucky Irabor, chef d'état-major de la défense nigériane a annoncé jeudi la mort du chef d'un groupe extrémiste lié a l'Etat Islamique.

Le groupe serait responsable de plusieurs centaines de morts au nord-est du Nigeria. La région est régulièrement le théâtre d'affrontements et de violences, s'étendant aux pays voisins et rendant instable toute la région du lac Tchad.

Français

Duékoué: Attaque d'un corridor, deux morts annoncés

Un corridor de l’armée ivoirienne a été attaqué à Diourouzon, sous-préfecture de Guehiebly dans le département de Duékoué, au petit matin du mercredi 13 octobre 2021, précisément à 3 heures du matin.

Selon le préfet de la région du Guémon, préfet du département de Duékoué, Ibrahima Cissé, cette attaque a fait deux (2) morts, à savoir un gendarme et un agent des eaux et forêts.

Aprnews avec Fratmat.info

Français

Pages

S'abonner à RSS - Insécurité