Vous êtes ici

Back to top

Famine

Conflits, famine et Covid-19 : les combats des Sud-Soudanaises

Dix après avoir accédé à l’indépendance, le Soudan du Sud reste en souffrance. Depuis 2011, le pays a connu plus de guerre que de paix et il doit aussi faire face à une crise alimentaire catastrophique. Près de 70 % de la population a besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Des milliers de personnes vivent dans des conditions proches de la famine et les taux de dénutrition atteignent des niveaux critiques. À cela, s’ajoute la pandémie de coronavirus.

Français

Éthiopie : Addis Abeba rejette les alertes de l’ONU sur la famine dans le Tigré

La famine dans la région en guerre du Tigré est en voie de se propager à d'autres provinces éthiopiennes, a averti mardi le secrétaire général adjoint aux Affaires humanitaires des Nations unies lors d'une réunion à huis clos du Conseil de sécurité. Selon Mark Lowcock, la famine menacerait maintenant près de 2,5 millions d’Éthiopiens. Des alertes rejetées et dénoncées par l’ambassadeur d’Éthiopie à l’ONU.

Français

Corée du Nord: Kim exhorte à travailler pour atténuer la crise économique, cite la famine des années 1990

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a exhorté les responsables du parti au pouvoir à entreprendre une nouvelle "Marche forcée" de travail et de sacrifice, ont rapporté les médias d'Etat vendredi, en faisant le lien entre la crise économique actuelle et une période de famine et de désastre dans les années 1990.

Français

124 millions de personnes frappées par l’insécurité alimentaire en 2017

VIVAFRIK- L’Organisation des Nations unies (Onu) a noté, dans un rapport publié à Rome en Italie le 22 mars 2018, que l’intensification des conflits et la sécheresse persistante dans plusieurs régions du monde ont contribué à hausser le nombre de personnes endurant des niveaux élevés d’insécurité alimentaire à la fin de l’année 2017 à 124 millions.

Français

Famine: Les Usa accordent 533 millions à des pays africains

VIVAFRIK - Les États unis ont décidé d’accorder une aide humanitaire supplémentaire de 533 millions de dollars notamment à l’Éthiopie, à la Somalie, au Soudan du Sud, au Nigeria et aux pays de la région du lac Tchad, où la population fait face à l’insécurité alimentaire ainsi qu’à la malnutrition suite aux conflits et à une sécheresse persistante. C’est du moins ce qu’a annoncé le secrétaire d’État américain, Rex Tillerson.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Famine