Vous êtes ici

Back to top

Défense

Le Nigeria va livrer une vingtaine de combattants ambazoniens aux autorités Camerounaises

Le Nigeria va rapatrier vers le Cameroun, une vingtaine de commandos ambazoniens dans le cadre d’une coopération entre les deux pays pour lutter contre les groupes armés.

Selon l’Agence de presse panafricaine, le Nigeria va livrer au régime de Yaoundé, une vingtaine de combattants séparatistes. Cette extradition résulte de la coopération engagée par Abuja et Yaoundé dans le cadre de la mutualisation des efforts militaires pour combattre la nébuleuse secte islamiste Boko Haram.

Français

Le Niger va acheter du matériel militaire dont des drones à la Turquie

"Le président Recep Tayyip Erdogan a eu une conversation téléphonique avec le président du Niger Mohammed Bazoum (...) Le président Erdogan a déclaré que le drone armé TB2, l'avion de formation Hurkus et les véhicules blindés qui seront achetés par le Niger à la Turquie augmenteront les capacités des forces militaires et de sécurité de ce pays", selon un communiqué de la Radio et Télévision de Turquie (TRT) dont une copie a été transmise samedi à la presse locale par la présidence nigérienne.

Français

Mangodara au Burkina à 53,4 Km de la 1ère ville ivoirienne Tougbo : Affrontement entre Dozos et terroristes présumés

"Des tirs sont entendus depuis ce matin 21 novembre 2021 à Noumoutiédougou, localité située à une dizaine de km de Mangodara. Selon des sources locales, un ancien conseiller municipal a été attaqué par les hommes armés non identifiés.

Au moment où nous traçons ces lignes, des échanges de tirs se poursuivent entre les dozos et les terroristes. Pour l’instant, la situation semble confuse. Et aucun bilan n’est disponible.

Français

Burkina Faso: le convoi militaire français a quitté Kaya pour Ouagadougou

La journée a été tendue autour de la base où s’est installé le convoi de l’armée française. Des manifestants ont tenté d’accéder au site. Les soldats français ont effectué des tirs de sommation pour les en éloigner. Le gouverneur de la région de Kaya s’est rendu par deux fois sur place pour tenter de désamorcer la crise et permettre au convoi de revenir sur Ouagadougou. Il n'y a eu « aucun blessé du fait de l’action française », selon l'état-major français.

Français

Burkina Faso : Notre mal, c’est l’hypocrisie

Dans l’hypocrisie on ne peut prospérer. Chacun dit de faire des propositions.
On est tous d’accord et partant d’aider à éviter le pire à notre pays suffisamment éprouvé et au bord du gouffre.

Seulement je me demande si chacun est prêt à accepter des propositions quoiqu’elles lui coûtent : sa parcelle de pouvoir, ses avantages et privilèges ou son amour-propre?

Français

Après Kidal, la force française Barkhane transfère la base de Tessalit aux Maliens

Dans le cadre de la restructuration des opérations de la force Barkhane au Sahel, une deuxième base militaire a été rétrocédée et transférée samedi à l'armée malienne. Il s'agit de la base de Tessalit, située dans le nord du Mali, a annoncé mardi l'armée française.

La force antijihadiste Barkhane a transféré à l'armée malienne la base de Tessalit, dans le nord du Mali, dans le cadre de la restructuration de ses opérations au Sahel, a annoncé mardi 16 novembre l'état-major français.

Français

Burkina Faso : L’armée bombarde des refuges de groupes terroristes

Selon le point hebdomadaire de l’armée, du 08 au 14 novembre 2021, des unités du groupement de forces du Centre et de l’Est appuyées par l’Armée de l’air et une unité d’artillerie ont détruit des réfuges de groupes terroristes.

Au cours de l’action, 06 engins explosifs improvisés ont été découverts et neutralisés. Plusieurs moyens roulants ont également été récupérés. Ces opérations ont permis la reprise des cours dans plusieurs localités de la zone.

Français

Le Mali et la Russie réaffirment leur coopération militaire, "sans Wagner"

Réunis à Moscou, le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop et son homologue russe, Sergueï Lavrov, ont démenti, jeudi, tout contrat avec le groupe de miliciens russes Wagner. Ils ont, en revanche, lié le rapprochement militaire entre leurs pays au retrait des troupes françaises dans le nord du Mali, ayant favorisé le risque terroriste.

Français

RDC : l'armée déclare le M23 responsable des dernières attaques à l'est du pays

L'armée congolaise affirme que des membres du groupe rebelle M23 ont attaqué une base dans la région de Rutshuru, dans l'est du Congo, et que des combats sont en cours.

Selon les autorités, les rebelles auraient attaqué les villages isolés de Runyonyi et Chanzu, situés sur les collines stratégiques entre le Rwanda et l'Ouganda dans la province du Nord-Kivu, a-t-il précisé.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Défense