Vous êtes ici

Back to top

Crise politique

RDC : l'armée déclare le M23 responsable des dernières attaques à l'est du pays

L'armée congolaise affirme que des membres du groupe rebelle M23 ont attaqué une base dans la région de Rutshuru, dans l'est du Congo, et que des combats sont en cours.

Selon les autorités, les rebelles auraient attaqué les villages isolés de Runyonyi et Chanzu, situés sur les collines stratégiques entre le Rwanda et l'Ouganda dans la province du Nord-Kivu, a-t-il précisé.

Français

Soudan: l'ombre du chef de milice Hemeidti plane au-dessus des forces civiles

Au Soudan, les militaires et civils qui se partagent le pouvoir se rejettent la responsabilité des nombreuses crises qui secouent le pays, comme le blocage en cours à Port-Soudan. Cet après-midi, des manifestations sont prévues à Khartoum à l’appel d’une dissidence au sein des forces civiles.

Français

Soudan: le processus de transition plongé dans une grave crise politique

Lundi 11 octobre, le président du Conseil souverain, le général Abdel Fattah al-Burhan a exigé la dissolution du gouvernement. En théorie, il n’en a pas le pouvoir, c’est au Premier ministre Abdalla Hamdok que revient une telle décision. Mais cette déclaration met de l’huile sur le feu alors que le ton monte encore un peu plus chaque jour entre civils et militaires qui se partagent le pouvoir.

Français

Guinée: le cardinal Sarah s’exprime après le coup d’État du 5 septembre

Dans une lettre datée du 13 septembre et dont La Croix a eu confirmation de l’authenticité, le cardinal Robert Sarah, ancien archevêque de Conakry et préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, s’est adressé au Comité national pour le redressement et le développement (Cnrd). Cette junte militaire dirigée par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya est au pouvoir en République de Guinée depuis la destitution, le 5 septembre, d’Alpha Condé.

Français

Liban: les principaux défis qui attendent le gouvernement de Mikati

Le nouveau gouvernement libanais, dirigé par Najib Mikati, a tenu lundi 13 septembre sa première réunion au cours de laquelle il a formé la commission chargée de la rédaction de la déclaration ministérielle. Le chef de l’État, Michel Aoun, a présidé la séance et a appelé le cabinet à lancer rapidement un chantier de travail pour remettre le pays sur la voie du sauvetage et du redressement.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Crise politique