Vous êtes ici

Back to top

Crise migratoire

Crise migratoire en Biélorussie : l'UE va renforcer ses sanctions, Minsk menace de riposter

Les 27 ont trouvé, lundi, un accord sur un nouveau train de sanctions contre la Biélorussie, accusée d'orchestrer une crise migratoire aux portes de l'UE. De son côté, le président Alexandre Loukachenko, qui s'est entretenu au téléphone avec la chancelière allemande Angela Merkel, a affirmé que son pays travaillait "activement" au rapatriement des milliers de migrants bloqués à la frontière avec la Pologne.

Français

Libye : le calvaire des migrants dans les centres de détention

Malgré l’insécurité qui y règne, la Libye demeure un point de passage important pour des dizaines de milliers de migrants qui, chaque année, cherchent à gagner l'Europe par les côtes italiennes.

Mais pour certains, le périple se termine dans des centres de détention en Libye, ou plusieurs ONG ne cessent d’alerter sur les conditions de vie inhumaines.

Français

Libye : des migrants dénoncent les traitements infligés par les autorités

En Libye, des dizaines de migrants originaires d’Afrique ont manifesté devant le siège du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

A Tripoli la capitale, les manifestants ont dénoncé les traitements infligés par les autorités libyennes et ont demandé leur expulsion vers un lieu sûr.

Ce rassemblement a été organisé au lendemain du meurtre de 6 personnes par des gardes du centre de détention d’ ’Al-Mabani.

Français

Le Maroc réagit à la réduction de visas français aux migrants

Le Maroc réagit à la décision de la France de réduire le nombre de visas délivrés aux personnes originaires du pays. Nasser Bourita, ministre marocain des affaires étrangères a qualifié cette mesure d’"injustifiée".

L'Algérie et la Tunisie sont également concernés par cette disposition de la France, qui accuse ces pays de ne pas faire assez pour le retour des migrants dans leur pays d’origine.

Français

Migrations: L'émissaire américain en Haïti démissionne et dénonce des expulsions "inhumaines" de migrants

L'émissaire américain en Haïti, Daniel Foote, a démissionné, mercredi, pour dénoncer les expulsions "inhumaines" par les États-Unis de milliers de migrants haïtiens. Le petit pays des Caraïbes est dans le même temps plongé dans une crise politique, humanitaire et sécuritaire, en proie à l'insécurité grandissante des gangs armés.

Français

Plus de 10 000 migrants, dont des Haïtiens, campent à la frontière sud des États-Unis

Selon les autorités, 10 500 migrants, dont une majorité d’Haïtiens, se retrouvent bloqués vendredi à Del Rio (Texas), dans l'attente d’être arrêtés par les gardes-frontières pour entamer les démarches d’autorisation de séjour. Malgré les appels, Joe Biden reste muet face à cette crise migratoire.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Crise migratoire