Vous êtes ici

Back to top

Corée du Nord

APR NEWS : ONU: le Conseil de sécurité officiellement divisé sur le dossier de la Corée du Nord

En apparence, c’est la première fois que le Conseil de sécurité se divise publiquement depuis qu’il a commencé à imposer des sanctions à Pyongyang, en 2006. Les États-Unis, qui président le Conseil et qu’on savait impatients de cibler la Corée du Nord, ont mis au vote cette proposition de nouvelles sanctions alors que la veille encore, Pyongyang a procédé à trois tirs de missiles balistiques.

Français

La Corée du Nord lance deux nouveaux missiles

La Corée du Nord a lancé lundi deux nouveaux projectiles, probablement des missiles balistiques selon Séoul, son quatrième essai d’armement depuis le début de l’année.

Pyongyang accélère ces dernières semaines ses tests d’armement, le régime de Kim Jong Un cherchant à renforcer les capacités militaires du pays soumis à de lourdes sanctions internationales, tout en refusant les offres de dialogue des Etats-Unis.

Français

Corée du Nord: Kim Jong-un accuse Washington d'être à la racine des tensions sur la péninsule

Kim Jong-un a appelé à renforcer les capacités militaires de son pays pour affronter ce qu’il appelle « les forces hostiles ». Dans un discours lundi 11 octobre, il a notamment pointé du doigt les États-Unis qu’il estime être responsables des tensions sur la péninsule coréenne. Des déclarations du leader nord-coréen qui se déroulent seulement une semaine après que les lignes de communication directes entre les deux Corées ont été rétablies.

Français

La Corée du Nord amorce une détente avec le Sud

Pyongyang annonce ce lundi 4 octobre vouloir restaurer les communications avec Séoul. Elles avaient été  interrompues en août 2021.  

Après des semaines de tensions dans la péninsule coréenne, la détente semble s'amorcer entre les deux voisins. Toujours aussi imprévisible, et après avoir montré une attitude belliqueuse depuis le mois d'août 2021, la Corée du Nord annonce restaurer à partir du lundi 4 octobre les communications avec Séoul, l'agence de presse officielle KCNA.

Français

La Corée du Nord se dit prête à envisager un sommet intercoréen

Dans un communiqué publié par l’agence officielle du régime, samedi 25 septembre, la sœur de Kim Jong-un a affirmé que la Corée du Nord pourrait envisager un sommet intercoréen et même déclarer officiellement la fin de la guerre de Corée sous certaines conditions. Une réponse au discours à l’ONU plus tôt cette semaine du président sud-coréen Moon Jae-in.

Français

Inondations en Corée du Nord: Kim Jong-un ordonne un soutien total de l'État

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a ordonné un soutien matériel et financier total à la province du Hamgyong du Sud, en Corée du Nord, durement touchée par des inondations. Après que des pluies diluviennes se sont abattues sur cette région considérée comme le grenier du pays au début du mois, près de 1 200 habitations ont été sinistrées, quelque 5 000 résidents ont dû être évacués et de vastes terres agricoles ont été dévastées.

Français

«Un mariage de convenance»: Pékin et Pyongyang veulent resserrer les liens face à Washington

Le président chinois Xi Jinping et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un se sont engagés à faire entrer les relations bilatérales dans une « nouvelle phase » à l'occasion du 60e anniversaire de leur traité d'amitié, rapportent ce dimanche 11 juillet leurs médias officiels.

Français

Lazarus Group : comment des hackers nord coréens ont failli réussir un piratage d'un milliard de dollars

En 2016, des pirates nord-coréens ont planifié un raid d'un milliard de dollars sur la banque nationale du Bangladesh. Ils ont été à deux doigts de réussir - ce n'est que par un coup de chance que tous les transferts, sauf 81 millions de dollars (44 564 101 000 FCFA), ont été arrêtés, rapportent Geoff White et Jean H Lee. Mais comment l'un des pays les plus pauvres et les plus isolés a-t-il pu former une équipe de cybercriminels de classe mondiale ?

Français

Pages

S'abonner à RSS - Corée du Nord