Vous êtes ici

Back to top

Conseil constitutionnel

La Chine offre son soutien au président guinéen après des élections contestées

La Chine a offert lundi son soutien au président guinéen Alpha Condé, le félicitant pour sa réélection malgré les accusations de l'opposition de fraude lors du vote du grand producteur de bauxite.

«La Chine et la Guinée sont de bons amis», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Wang Wenbin lors d'un point de presse régulier.

Français

Présidentielle 2020 au Burkina : 280 millions de F CFA pour les candidats

Le gouvernement burkinabè a tenu son traditionnel conseil des ministres ce mercredi 14 octobre 2020 à Ouagadougou. Il s’est agit principalement d’aborder des points concernant les élections législatives et présidentielle, la construction des routes et une dotation d’ambulances, et la revalorisation de la pension pour les retraités de la CARFO.

Français

Ezaley aux militants de l’opposition : "Vous attendez le mot d’ordre ! Ça ne saurait tarder"

L’étape de Port-Bouët du meeting éclaté de l’opposition ivoirienne du samedi 26 septembre 2020 à travers le District d’Abidjan en protestation contre la candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre, a eu lieu au stade de ”Terre rouge” sis à Gonzague ville, en présence de plusieurs cadres dont Georges Philippe Ézaley, ancien maire de Grand Bassam et vice-président du Pdci-Rda, d’Aby Raoul et d’Emmou Sylvestre, respectivement maire de Marcory et de Port-Bouët.

Français

Mohamed Ibn Chambas exhorte les acteurs politiques ivoiriens à la concertation

À la sortie de son audience avec Alassane Ouattara à la présidence, Mohamed Ibn Chambas a indiqué qu’il avait partagé avec le président ivoirien « les préoccupations des Nations unies sur la persistance de l’absence de consensus sur certains aspects du processus. » « Les Nations unies invitent tous les acteurs à la retenue, à éviter la violence et le recours aux discours de haine. Nous exhortons les acteurs politiques ivoiriens à la concertation », a encore déclaré l’émissaire onusien.

Français

Conseil Constitutionnel: Le représentant du PDCI à la CEI n’a pas prêté serment

Le représentant du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) à la Commission électorale indépendante (CEI) centrale, Siaka Bamba n’a pu se rendre devant le Conseil constitutionnel pour prêter serment ce jeudi 17 septembre 2020.
Attendu au siège du Conseil constitutionnel à Abidjan-Plateau là où il devait prêter serment devant le collège des juges constitutionnels, l’impétrant, a brillé par son absence.

Français

Côte d'Ivoire : Mamadou Koulibaly déclare remplir les conditions requises

" Ivoiriennes, Ivoiriens, Amis de la Côte d’Ivoire, la tentative de putsch civil de M. Ouattara continue, avec l’élimination de ma candidature et celle d’autres candidats. 

Je remplis toutes les conditions requises. Nous avons transmis plus de 45.000 parrainages propres dans 22 régions au conseil constitutionnel, qui jusqu’à aujourd’hui n’a pas été en mesure de fournir la preuve d’un seul doublon dans notre dossier. 

Français

Afin que nul n’en ignore !

Le Conseil Constitutionnel a rendu hier sa décision, copiée dans ce post, fixant la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette décision laisse songeur et ne pourra sans doute pas réconcilier les ivoiriens avec leur Conseil Constitutionnel dont l’honneur est terni depuis ses étranges décisions de 1995, 2000, 2010 et 2015.

Français

Les camps Gbagbo et Soro dénoncent leur exclusion de la présidentielle ivoirienne

La plus haute autorité judiciaire de Côte d'Ivoire a éliminé la vaste majorité des candidatures à l'élection présidentielle prévue pour le mois prochain, a-t-on appris lundi.

Le Conseil constitutionnel ivoirien a déclaré n'avoir approuvé que quatre candidats sur les 44 qui avaient présenté un dossier. Parmi les malchanceux figurent l'ancien président Laurent Gbagbo et l'ancien premier ministre et ancien chef de l'assemblée nationale Guillaume Soro, tous deux actuellement hors du pays.

Français

Le clan Soro a déposé 3 requêtes au Conseil constitutionnel ivoirien

Les avocats de M. Soro, actuellement en France, ont déposé jeudi une requête d'inconstitutionnalité du scrutin.

Il avaient déposé dimanche deux requêtes: une défendant l'éligibilité de leur candidat M. Soro et une mettant en cause l'éligibilité du président Alassane Ouattara, qui brigue un troisième mandat, a expliqué à l'AFP l'ancienne ministre Me Affoussiata Bamba Lamine, qui fait partie du collectif d'avocats de M. Soro.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Conseil constitutionnel