Vous êtes ici

Back to top

Cissé Bacongo

"On ne peut pas tromper le peuple....."

Monsieur Bacongo Ibrahim Cissé

L’article 55 de la Constitution “ Le Président de la République est élu pour cinq ans au suffrage universel direct. Il n’est rééligible qu’une fois”
Cette disposition ne limite pas l’impossibilité d’un troisième mandat dans le temps. Si le peuple l’avait voulu pour une période donnée, il l’aurait clairement exprimé par écrit. 

Français

Candidature de Ouattara : Le passé rattrape le RHDP

Le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), à la recherche d’un potentiel candidat pour la présidentielle d’Octobre 2020, s’est orienté vers Alassane Ouattara. Mais, Ouattara peut-il vraiment être candidat ? 

La question de la candidature d’Alassane Ouattara pour la présidentielle d’octobre 2020 alimente les débats politiques depuis le 8 juillet 2020, suite à la disparition d’Amadou Gon Coulibaly, qui avait été désigné comme candidat du RHDP.

Français

Côte d'Ivoire : M. Cissé Bacongo nommé Ministre auprès du Président de la République, chargé des Affaires Politiques

APRNEWS- Le Président de la République Alassane Ouattara a procédé, lundi, à la signature d’un décret portant nomination d’un ministre à la Présidence de la République.

«Ainsi, M. Ibrahima Cissé Bacongo est nommé ministre auprès du Président de la République chargé des affaires politiques», précise un communiqué de la présidence ivoirienne.

Français

Côte d' Ivoire-Elections Municipales : « Le maire de Koumassi, c’est moi » Raymond N'dohi

APRNEWS-« On veut nous voler notre victoire » « Nous allons continuer le combat » ! ! !
Le maire Raymond N'dohi lors de son intervention à son QG à Koumassi Sicogi non loin du Bon Samaritain.
Face à ses partisans venus massivement l’écouter à son quartier général (QG), le dimanche 28 octobre 2018, le maire sortant de Koumassi a donné des informations sur les démarches qu’il a entreprises pour la reprise des élections municipales dans cette commune.

Français

Cote d'ivoire : Pour une fake news Bacongo porte une plainte

APRNEWS- "(..)Suite à une contribution que j’ai faite dans le débat suscité par l’interview accordée par le Président de la République à l’hebdomadaire panafricain «Jeune Afrique» du 8 au 16 juin 2018, une publication diffusée sur les réseaux sociaux m’est attribuée, dans laquelle je me serais dédit, sur le même sujet, en moins de 24 heures.

Français
S'abonner à RSS - Cissé Bacongo