Vous êtes ici

Back to top

Casques bleus

APR NEWS - Mali : Menace sur le maintien des contingents africains de la Minusma

APRNEWS - Constitué de 850 éléments dont « 21 personnels féminins », ce contingent qui devait être au Mali depuis mars dernier, en remplacement du 10e détachement sous le commandement du Colonel Thedore Adrien Sarr, commence à perdre patience. Le porte-parole de la Minusma, Olivier Salgado a confirmé à Apa news que la mission est toujours en attente des autorisations de survol et d’atterrissage soumises au gouvernement malien.

Français

APR NEWS - Mali : des Casques bleus de la Minusma bloqués à Dakar

APRNEWS - Selon le journal sénégalais Le Quotidien, le gouvernement de transition aurait appliqué la réciprocité aux pays de la Cedeao suite aux sanctions économiques et financières de l'organisation ouest-africaine contre le Mali, pour non-respect du calendrier électoral devant permettre une transmission du pouvoir aux civils dans des délais raisonnables.

Français

Centrafrique : arrivée de 300 Casques bleus rwandais pour renforcer la Minusca

La mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca) a reçu mardi le renfort de 300 Casques bleus rwandais pour sécuriser l’axe de ravitaillement vital reliant la capitale Bangui au Cameroun, a-t-elle indiqué dans un tweet.

Ce déploiement de troupes intervient dans le cadre d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies du 12 mars prévoyant d’augmenter progressivement d’environ 3.000 Casques bleus les effectifs de la Minusca.

Français

Des experts de l'ONU alertent sur la prolifération des engins explosifs improvisés en RDC

"Le groupe recommande que le Conseil de sécurité charge la Monusco (force de l'ONU en RDCongo) d'améliorer sa capacité de lutte contre les engins explosifs improvisés", indique son rapport. Les Casques bleus doivent développer leurs "capacités de sensibilisation, de recherche, de détection et d'intervention sur les engins explosifs improvisés", précisent les experts dans leurs conclusions.

Français

Mali: un chef djihadiste et 40 assaillants tués en attaquant un camp de l'ONU

Un lieutenant du chef djihadiste malien Iyad Ag Ghaly, et cadre du Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans - une alliance affiliée à al-Qaïda et l'un des principaux groupes djihadistes au Sahel - et plus de quarante assaillants ont été tués vendredi 2 avril. Le groupe attaquait un camp des Casques bleus dans le nord.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Casques bleus