Vous êtes ici

Back to top

Barrage

Barrage sur le Nil: l'Egypte et le Soudan s'opposent à la poursuite du remplissage par l'Ethiopie

L'Egypte et le Soudan ont rejeté l'initiative de l'Ethiopie d'entamer sans accord la seconde phase de remplissage de son barrage controversé sur le Nil, qui risque de faire monter la tension à l'approche d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU dans deux jours.

Le barrage controversé de la Renaissance, construit par l'Ethiopie en amont du Nil, est de longue date l'objet d'un conflit avec l'Egypte et le Soudan qui craignent pour leurs ressources en eau.

Français

Barrage sur le Nil : les négociations à Kinshasa n'ont pas abouti

Nouvelle impasse dans les discussions sur la gestion du Grand Barrage de la Renaissance sur le Nil.

La réunion tripartite organisée à Kinshasa en République démocratique du Congo s’est clôturée ce mardi sans aboutir à un accord entre les délégués éthiopiens, égyptiens et soudanais.

Orchestrées par Felix Tshisekedi, les négociations qui ont débuté dimanche, ont duré un jour de plus que prévu, sans que le dossier n’avance.

Français

Ethiopie : L'armée déployée près du Nil

Chars, véhicules blindés escortant des dizaines de soldats, … Des images de la tévision nationale montrent bien que l’armée éthiopienne est bien présente aux abords du barrage sur le Nil ou « Grand barrage de la renaissance » (GERD).

D’un coût de 4 milliards de dollars, ce projet est censé être le plus grand barrage d’Afrique avec une production de 6 000 mégawatts de capacité (l‘équivalent de six réacteurs nucléaires).

Français

Afrique du sud : Ramaphosa sollicité pour régler la tension entre l'Ethiopie et l'Egypte

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a profité d’une visite qu’il a effectuée en Afrique du Sud pour solliciter l’aide du président Cyril Ramaphosa afin de trouver une solution à la situation entre son pays et l’Egypte. A la faveur d’une conférence de presse qu’il a conjointement animée avec son hôte, le lauréat du Prix Nobel de la Paix de l’année dernière a expliqué pourquoi il a porté son choix sur le président sud-africain. Pour lui, l’un des critères est l’excellente relation qu’il entretient avec les différentes

Français
S'abonner à RSS - Barrage