Vous êtes ici

Back to top

Assassinat

Mali: Deux militaires abattus

APRNEWS - Deux agents de la gardes nationales ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi à Gossi, près de leur camp militaire, par des présumés djihadistes.

Les deux membres de la garde nationale ont été abattus par des hommes armés sur des motos avant de prendre la fuite.

Français

Le 16 janvier 2001 : Laurent-Désiré Kabila est assassiné dans son bureau

APRNEWS- Le 16 janvier, comme chaque année depuis 2002, les Congolais commémorent la mort de Laurent-Désiré Kabila, assassiné ce jour-là par l’un de ses gardes rapprochés, Rachidi Kasereka. Au-delà des cérémonies d’hommage à l’homme d’Etat, cet anniversaire est aussi l’occasion de revenir sur l’éventuelle réouverture du procès de ses assassins, comme les juges l’ont laissé entendre lors du prononcé du verdict de 135 personnes appelées devant la barre.
 
Le Film de l’assassinat
 

Français

Le 13 janvier : Jour de deuil ou de fête au Togo

APRNEWS- Le 13 janvier est une importante date dans l’histoire du Togo. Elle est célébrée sous le signe de la tristesse pour les uns et représente pour les autres le jour de la libération. Le 13 janvier 1963, l’Afrique francophone, au lendemain des indépendances connaissait son premier coup d’Etat militaire perpétré au Togo, avec l’assassinat du président de la République Sylvanus Olympio. C’est également le 13 janvier 1967 que le général Eyadema s’emparait du pouvoir.

Français

Gabon : Jean Ping interdit de sortir du territoire

J.A- Jean Ping a reçu ce vendredi une convocation du juge d’instruction du tribunal de première instance de Libreville, dans le cadre de l’enquête sur Pascal Oyougou. L’ancien président de la Commission de l’Union africaine est convoqué en tant que témoin le 17 janvier. Une interdiction de sortie du territoire a également été prononcée à l'encontre de l'opposant.

Français

Mali : Cinq employés d'une société chinoise assassinés

Quatre Maliens et un Togolais travaillant pour une compagnie chinoise de télécommunications dans le centre du Mali ont été tués samedi par des hommes non identifiés, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

Les cinq ouvriers installaient des cables de fibre optique près de la ville de Niafunke, située au sud de Tombouctou.

Français

Pages

S'abonner à RSS - Assassinat