Vous êtes ici

Back to top

Abdel Fattah al-Burhan

APRNEWS - Soudan : la proposition de l'armée ne convainc pas les civils

APRNEWS - Alors que le général Abdel Fattah al-Burhan a annoncé lundi que l’armée se retirait des pourparlers nationaux pour faire place à un gouvernement civil, les Forces pour la liberté et le changement (FLC) dénonce un retrait tactique destiné à maintenir l’influence de l’armée dans le pays.

Français

APR NEWS : Soudan, la junte sous la menace de la communauté internationale

APRNEWS - La pression s’accélère sur le général Abdel Fattah al-Burhan et ses hommes. De plus en plus contestée par la population, les putschistes ont libéré cette semaine plusieurs prisonniers politiques importants. Malgré tout, la tension est au plus haut au Soudan qui n’a plus de gouvernement depuis plusieurs mois. 

Français

Un civil dirigera le Soudan

Le Conseil souverain de transition du Soudan, dominé par les militaires, a accepté jeudi la formation d’un gouvernement de compétences nationales dirigé par un Premier ministre civil pour mener à bien les tâches de la période de transition en cours.

Français

Soudan: dans le sillage du putsch, les soutiens de l’ancien régime semblent revenir en force

Les dirigeants civils arrêtés lors du coup d'État du général Burhan sont toujours introuvables, a indiqué lundi leur avocat Kamal al-Jizouli, qui s'inquiète de leur santé et de possibles suites judiciaires. Or dimanche, plusieurs figures de l'ancien régime d'Omar el-Béchir sont sorties de prison, avant d'être de nouveau arrêtées. La télévision d'État a rapporté en soirée que le général Burhan avait limogé le procureur général par intérim qui avait ordonné ces libérations.

Français

Manifestations au Soudan: le général Burhan fragilisé par la pression de la rue

Des centaines de milliers de Soudanais ont bravé les forces de sécurité, hier samedi, dans de nombreuses villes du pays, comme l'avaient annoncé les organisateurs de la résistance au coup d'État militaire de lundi. Dans un communiqué lu à la télévision d'État, la police a nié avoir tiré sur les manifestants. Des sources médicales évoquent 3 morts et des centaines de blessés dans la répression des manifestations.

Français

Soudan: le processus de transition plongé dans une grave crise politique

Lundi 11 octobre, le président du Conseil souverain, le général Abdel Fattah al-Burhan a exigé la dissolution du gouvernement. En théorie, il n’en a pas le pouvoir, c’est au Premier ministre Abdalla Hamdok que revient une telle décision. Mais cette déclaration met de l’huile sur le feu alors que le ton monte encore un peu plus chaque jour entre civils et militaires qui se partagent le pouvoir.

Français
S'abonner à RSS - Abdel Fattah al-Burhan