Vous êtes ici

Back to top

APRNEWS: Nigeria - Des députés proposent un mandat unique de 6 ans pour le président

Français

 Selon la Constitution nigériane, le président de la République est élu pour un mandat de 4 ans renouvelable une fois. Dans un pays où les échéances électorales sont l’occasion de violences meurtrières, des députés souhaitent l’instauration d’un nouveau système.

Au Nigeria, des députés du Parti démocratique populaire (PDP) ont proposé une réforme constitutionnelle prévoyant notamment de faire passer le mandat du président de la République de 4 ans renouvelable une fois à un mandat unique de 6 ans.

Cette proposition s’inscrit dans le cadre d’un projet de loi porté par 35 députés du parti de l’opposition, et qui a été dévoilé lors d’une conférence de presse organisée le lundi 10 juin à Abuja. Selon les informations relayées par la presse locale, le projet de loi vise également à diviser le pays en six zones géopolitiques, qui se partageront le pouvoir à tour de rôle. Deux postes de vice-président seraient alors créés et réservés à des représentants du Nord et du Sud du pays.

« Le projet de loi vise également à réduire les dépenses publiques et les gaspillages, à améliorer l'efficacité de la gouvernance et la stabilité nationale en prévoyant un mandat unique de six ans pour le président et les gouverneurs » a déclaré le député Ikenga Ugochinyere face aux journalistes. « Le premier vice-président sera un vice-président de succession, tandis que le deuxième sera un ministre chargé de l'Economie, et tous deux seront ministres », a-t-il ajouté.

Au Nigeria, une règle implicite impose depuis plusieurs années une alternance au pouvoir entre un président issu du Nord et un autre du Sud. Dans un pays où la guerre du Biafra est toujours présente dans les esprits, les périodes électorales ravivent souvent les tensions ethniques ainsi que les velléités sécessionnistes. Une situation à laquelle semblent vouloir s’attaquer les 35 députés à l’initiative de ce projet de loi. Celui-ci prévoit également que toutes les élections se déroulent le même jour aux fins de réduire les dépenses.

« Nous nous engageons à construire une nation unie, stable et prospère. Le Nigeria peut et doit devenir une grande nation moderne », a ajouté le député Ugochinyere.

Moutiou Adjibi Nourou