Vous êtes ici

Back to top

5G, «pas de bannissement total» de Huawei en France

Français

L'équipementier télécom chinois Huawei ne fera pas l'objet d'un "bannissement total" du marché français de la 5G, mais les opérateurs français l'utilisant vont recevoir des autorisations d'exploitation limitées à huit ans, selon l'Agence nationale de sécurité des systèmes informatiques (Anssi), ce qui compromet l'accès du groupe chinois au marché hexagonal de la 5G. "Les opérateurs qui n'utilisent pas Huawei, nous les incitons à ne pas y aller car c'est un peu le sens naturel des choses. Ceux qui l'utilisent déjà, nous délivrons des autorisations dont la durée varie entre trois et huit ans", a déclaré dans un entretien aux Echos Guillaume Poupard, directeur général de l'Anssi, chargée par le gouvernement d'instruire ce dossier.