Vous êtes ici

Back to top

Une étude alerte sur l'impact de la hausse du CO2 sur la qualité des aliments

apr-news-du-CO2-dans-l'atmosphère
Mercredi, 29 août 2018

Une étude alerte sur l'impact de la hausse du CO2 sur la qualité des aliments

APRNEWS - La hausse des niveaux de CO2 dans l'atmosphère a un effet négatif sur le climat, mais également sur la nourriture que nous mangeons. Une étude parue dans la revue scientifique Nature Climate Change montre en effet qu'elle aura un impact négatif sur la qualité nutritive des aliments, ce qui mènera à moyen terme à une augmentation importante des cas de déficience alimentaire dans le monde.

On le savait depuis quelque temps déjà, plus de CO2 dans l'atmosphère entraîne des aliments moins nutritifs, avec des teneurs en protéines, en zinc ou en fer qui diminuent.

Ce qu'on ne savait pas en revanche, c'est l'ampleur de ce phénomène et ses conséquences pour la santé mondiale. C'est ce qu'a cherché à savoir une équipe de chercheurs de Harvard dans cette étude.

Leurs conclusions sont alarmantes. Si rien ne change, ce sont plus d'1,5 milliard de personnes supplémentaires qui souffriront de carences alimentaires en 2050. L'Afrique du Nord, subsaharienne, l'Asie du Sud et du Sud-Est et le Moyen-Orient seront les régions les plus touchées.

Les femmes enceintes en première ligne

Les femmes enceintes y seront les plus vulnérables, notamment à cause de carences en fer, qui provoquent des complications pendant la grossesse. Le manque de zinc, lui, entraîne des difficultés à la cicatrisation et des diarrhées, alors que les protéines sont essentielles pour une croissance normale.

Cette étude montre cependant certaines limites, reconnues par les auteurs eux-mêmes. Ils postulent que les régimes alimentaires resteront identiques pendant les 30 prochaines années. Tout comme la hausse des émissions de CO2.

Pour ce dernier point, ils risquent malheureusement d'avoir été optimistes, puisque l'humanité en recrache chaque année toujours plus dans l'atmosphère.

Avec Rfi