Vous êtes ici

Back to top

Industrie automobile : Inauguration de l’usine BAIC Algérie à Batna, le véhicule « le moins cher du marché 

apr-news-Industrie automobile : Inauguration de l’usine BAIC Algérie à Batna, le véhicule « le moins cher du marché 
Jeudi, 27 décembre 2018

Industrie automobile : Inauguration de l’usine BAIC Algérie à Batna, le véhicule « le moins cher du marché 

APRNEWS-Usine de montage automobile du géant chinois BAIC en Algérie a été inauguré ce samedi 22 septembre à Batna, en présence du ministre de l’industrie et des mines, Youcef Yousfi, du wali de la wilaya de Batna, en compagnie des autorités locales, annnonce BAIC industrie internationale Algérie dans un communiqué.

Cette unité, considérée comme étant la première usine d’assemblage CKD de véhicules particuliers portant un label chinois en Algérie, permettra de produire jusqu’à 150 véhicules par jour. Cette capacité de production devrait atteindre atteindre « 30.000 unités d’ici fin 2019, et 180.000 unités dans une deuxième phase à l’horizon 2021 », précise l’entreprise.

Avec une « taux d’intégration de 26% » au démarrage de l’usine, grâce à l’implication de pas moins de quatre sous-traitants locaux, BAIC Algérie « a été autorisé à exporter jusqu’à 50% de sa production vers plusieurs pays de la région du MENA », précise la même source.

Un taux d’intégration de 26 %

« L’usine BAIC Industrie Internationale Algérie a été conçu pour la réalisation de procès d’assemblage en CKD, avec un taux d’intégration de 26 %, atteint grâce, notamment, aux partenariats avec pas moins de quatre sous-traitants locaux, dont IRIS Pneus et une société locale spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câblages automobile », explique l’entreprise.

Selon le directeur Général de la BAIC Industrie Internationale Algérie, l’usine produire le véhicule le moins cher du marché. « La marque BAIC qui sera vendue en TTC en attendant l’accord du CNI, proposera le véhicule le moins cher du marché, dont l’entrée de gamme, à savoir Baic D-20 au Prix de 1 250 000 dinars », a affirmé Noureddine Sariak.

Exportation vers la Tunisie janvier 2019

Il s’agit de 5 modelés BAIC dont un Pick-Up pour une première phase, qui seront mis sur le marché des 2019. Ils seront « commercialisés à partir du mois de janvier 2019, à savoir, la BAIC X25 dans une version équipée d’une boîte à vitesse manuelle et une autre en automatique, aux côtés de la BAIC X35, le BJ40, la BAIC D20 et un Pick-UP », précise Sariak,

Autorisé à exporter 50% du volume de sa production BAIC Industrie Internationale Algér, a à ce titre, signé « des contrats avec des partenaires en Egypte, Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, au Soudan, en Tunisie, au Maroc et en Mauritanie », indique Sariak, precissant que que la première expédition se fera « en destination de la Tunisie, au courant du mois de janvier 2019.

Développement d’une activité de sous-traitance

Fruit de la joint-venture entre l’entreprise (EURL) Sariak Auto Handler en tant qu’actionnaire principal à (90%) et le constructeur chinois BAIC (10%), cette unité de production compte 180 employés, « un nombre qui devrait atteindre les 1000 employés d’ici le mois de mars ».

Par ailleurs, et dans l’objectif de se mettre en conformité avec la réglementation, et dépassé au plus vite le seuil des 40% de taux d’intégration, il est prévu par BAIC Industrie Internationale Algérie avec son partenaire chinois, le groupe BAIC, le développement d’une activité de sous-traitance dans des espaces limitrophes à l’usine, dans le domaine de la fabrication des blocs moteurs et des pistons de moteurs.