Vous êtes ici

Back to top

Hollywood vs Netflix : La bataille qui redessine l’industrie du cinéma

apr-news-Hollywood vs. Netflix : la bataille qui redessine l’industrie du cinéma
Mercredi, 15 mai 2019

Hollywood vs Netflix : La bataille qui redessine l’industrie du cinéma

APRNEWS-Aux premières heures de l’industrie cinématographique, deux visions pionnières s’affrontent. Le kinétoscope de Thomas Edison offre une expérience individuelle au spectateur qui visionne une œuvre projetée dans une boîte, tandis que cinématographe d’Auguste et Louis Lumière, inspiré de l’invention d’Edison, propose une expérience différente, collective : l’image sort de la boîte pour apparaître sur un grand écran.

La vision d’Edison connaît un succès éphémère aux États-Unis, où les clients des Nickelodeons peuvent, contre une pièce de monnaie, visionner un court film. Mais la vision des frères Lumières s’impose dès les années 1910. L’industrie cinématographique – et non « kinétoscopique » – prend son essor. Le cinéma est alors une expérience collective, située dans l’espace (la salle) et dans le temps (la séance)

La libération du contenu

Cette double contrainte, spatiale et temporelle, sera ensuite levée par plusieurs vagues d’innovations technologiques successives. La télévision, popularisée à partir des années 1950 et 1960, casse la première la contrainte spatiale : il n’est désormais plus nécessaire de se déplacer dans une salle car les œuvres arrivent directement dans les foyers, par les ondes. Il faut attendre le magnétoscope VHS dans les années 1975, puis le DVD, pour que la contrainte temporelle soit levée.

Dès lors, une famille bien équipée peut programmer à sa guise une séance de « cinéma à la maison ». Et enfin, les technologies numériques ont achevé de libérer les œuvres. Il suffit désormais d’un smartphone pour accéder à un film à la demande et ce partout, ou presque.

Au fil du temps, l’écran a rétréci, ainsi que l’audience de chaque terminal : la salle, la famille, l’individu. Le smartphone, cet écran éminemment individuel, a redonné vie à la vision originelle de Thomas Edison.

Lire la suite sur autre presse