Vous êtes ici

Back to top

Cote d'Ivoire : Covid-19, le vrai taux de guérisons dans le monde

Photo d'illustration - Covid-19 - Mireille Dosso - Actualite - Abidjan - Cote d'Ivoire
Vendredi, 20 mars 2020

Cote d'Ivoire : Covid-19, le vrai taux de guérisons dans le monde

Malgré sa très forte capacité de propagation, le Coronavirus (Covid-19) tuerait beaucoup moins que l’on le croit. C’est ce qu’a expliqué le Pr Mireille Dosso, Directrice générale de l’Institut pasteur de Côte d’Ivoire, alors qu’elle donnait une conférence le lundi 16 mars 2020, à Abidjan.

« On ne parle que des morts, mais pas des personnes guéries qui sont vivantes. Ce qu’il faut savoir, c’est qu'une grippe, en général, fait 1 % de mort chaque année, lorsqu’elle passe. Mais avec le Coronavirus, nous sommes à 2 % de morts. En d’autres termes, il y a 98 % des patients qui guérissent. C’est très important à savoir. Mais les mass médias préfèrent insister sur les morts, parce que c’est ce qui fait mal », a-t-elle presque déploré.

Pour la Directrice de l'Institut pasteur, personne n’est à ce à jour à mesure de dire si un patient guéri du Coronavirus est assuré de ne plus refaire la maladie, et combien de temps peut durer son immunité. « On ne peut pas dire aujourd’hui combien de temps peut durer l’immunité d’un patient guéri du Coronavirus. Parce qu’on n’a pas assez de recul. Ce que je peux dire, c’est qu’il devrait l’être pour longtemps, à moins d’être infecté par une autre souche », a-t-elle fait savoir.

Le Pr Mireille Dosso a toutefois insisté sur la stricte nécessité pour les populations de respecter les consignes sanitaires édictées par les autorités, afin d’éviter « le scénario catastrophe qui serait une contamination à grande échelle. (…) Il faut respecter les consignes sur le lavage des mains et autres. Si vous avez un proche qui fait de la fièvre, une toux et qui est enrhumé, n’hésitez pas à le confiner dans une pièce puis faire appel aux services sanitaires. Parce que 98 % des cas du Covid-19 sont bénins. C’est comme une simple grippe. La personne sera malade pendant 3 à 4 jours et après, les signes vont s’accélérer », a prévenu la responsable de l’Institut pasteur de Côte d’Ivoire.

Le professeur donne comme consignes d’éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche, sans s'être soigneusement lavé les mains. Car, dira-t-elle « ce sont là les voies par lesquelles entre le virus ».

La redaction APRNEWS
Anne-Marie Kacou