Vous êtes ici

Back to top

Côte d'Ivoire : Après le scandale des écoutes téléphoniques, Mamadi Diané refait surface

Apr-News-Côte d'Ivoire : Après le scandale des écoutes téléphoniques, Mamadi Diané refait surface
Vendredi, 11 janvier 2019

Côte d'Ivoire : Après le scandale des écoutes téléphoniques, Mamadi Diané refait surface

APRNEWS - Mamadi Diané vient d'être nommé Ambassadeur itinérant par le Président Alassane Ouattara. Cette nomination intervient plus de deux ans après le limogeage de ce Conseiller spécial du Chef de l'Etat pour son implication dans un scandale lors de l'élection présidentielle au Gabon.

Mamadi Diané reprend du service au sein du pouvoir Ouattara

 Dans le duel mano à mano opposant Ali Bongo Ondimba à Jean Ping lors de la présidentielle gabonaise d'août 2016, Mamadi Diané avait été épinglé dans une tentative de fraude en faveur du candidat de l'opposition. Le Conseiller spécial d'Alassane Ouattara avait en effet introduit des hackers en vue d'influencer le processus électoral en faveur de l'opposant Ping. En témoignent les enregistrements téléphoniques captés entre les deux hommes. Evitant d'être éclaboussé par cette affaire, le président ivoirien s'était séparé de son conseiller spécial.

Mais plus de deux ans après ce scandale, beaucoup d'eau a visiblement coulé sous le pont, car Mamadi Diané vient de reprendre du service. Par un décret signé du Président Ouattara, le 7 janvier dernier, l'homme d'affaires ivoiro-américain d'origine guinéenne a été nommé Ambassadeur itinérant de la République de Côte d'Ivoire avec résidence à Abidjan. Il aura par ailleurs droit aux « indemnités et avantages prévus par les textes en vigueur ».

Cette reprise des activités de Mamadi Diané dans les arcanes du pouvoir à l'orée de la présidentielle de 2020 suscite d'ores et déjà de vives polémiques sur les rives de la lagune Ebrié.

Avec Afrique sur7