Vous êtes ici

Back to top

Ce fabricant chinois a coiffé Samsung au poteau et sort le premier smartphone à écran pliable

apr-news-Ce fabricant chinois a coiffé Samsung au poteau et sort le premier smartphone à écran pliable
Mardi, 18 décembre 2018

Ce fabricant chinois a coiffé Samsung au poteau et sort le premier smartphone à écran pliable

APRNEWS -Les écrans souples voire pliables pourraient être la prochaine révolution sur nos smartphones. L'entreprise asiatique Royole a récemment présenté le FlexPai, disponible dès le mois de décembre en Chine. Il serait, de fait, le premier smartphone du genre.

Et si le premier smartphone à écran souple du marché n'était pas celui de Samsung mais signé par Royole Corporation ? Le FlexPai, c'est son nom, est une nouvelle race hybride au-delà du smartphone (et même de la phablette, si on tient à cette appellation) sans être réellement une tablette. Il est en effet équipé d'un écran 7,8 pouces AMOLED (1920 par 1440 pixels) flexible qui peut se plier de 0 à 180° grâce à un système de charnière capable de conserver l'angle d'inclinaison souhaité, un peu comme un PC portable hybride.

Présenté en vidéo sur le site de la marque, le FlexPai tourne sous le système d'exploitation Water OS 1.0, basé sur Android 9.1 selon Royole. A priori, le processeur Snapdragon 8150 serait à l'oeuvre (huit coeurs, 2,8 GHz, GPU Adreno 640), épaulé par 6 ou 8 Go de mémoire vive et le stockage serait assuré par 128 ou 256 Go.

Un grand écran ou trois petits
Comme on peut le voir dans la vidéo, l'OS connaît quelques difficultés dès que l'on plie l'écran et semble même un peu perdu. De même, l'écran s'éteint et se rallume plusieurs fois. Mais, si l'on en croit le site de Royole, cela pourrait s'expliquer assez facilement. Dès que l'on plie l'appareil, il est possible d'avoir non plus une mais trois surfaces d'affichage distinctes : la principale afficherait 810 x 1440, la seconde 720 par 1440 et, enfin, la troisième 390 par 1440.

Dans la vidéo postée dans le tweet, on constate que dès que le démonstrateur plie l'appareil, celui-ci demeure relativement épais. Pas facile de le loger dans une poche de costume ! Le site de Royole annonce 7,6 mm d'épaisseur, à plat, qu'il faut donc plus doubler lorsque le FlexPai est plié. Côté poids, l'engin boxe dans la catégorie des poids lourds à 320 grammes.

Pour le moment, le FlexPai commercialisé est estampillé Developer Model sur le site marchand de la marque, au prix de 1 388 euros pour le modèle 128 Go, 1539 euros pour l'itération en 256 Go. Il semble également que l'appareil ne soit compatible qu'avec les opérateurs chinois. Les précommandes devraient être honorées à partir du mois de décembre.

Avec Royole The Verge