Vous êtes ici

Back to top

APRNEWS : A l'attention de Monsieur Venance Konan - Lettre Ouverte

APRNEWS - A l'attention de Monsieur Venance Konan - Lettre Ouverte - Tidjiane Thiam, Jean Yves Essis Esso
Jeudi, 9 novembre 2023

APRNEWS : A l'attention de Monsieur Venance Konan - Lettre Ouverte

APRNEWS - Objet : Votre chronique intitulée : "Thiam, les questions qui fâchent" Cher Monsieur,

APRNEWS - Étant donné que vous êtes resté courtois, une fois n'est pas coutume, dans votre chronique, nous allons vous emboîter le pas dans cet éclaircissement nécessaire, voire indispensable suite à vos questionnements, même si nous restons persuadés que c'est par pure mauvaise foi et subtilement que vous essayez de ressasser ces incongruités lancées à l'endroit du Ministre Tidjane THIAM par un cadre du PDCI-RDA pour des raisons qui lui sont propres.

Cher Monsieur,

La LÉGITIMITÉ du ministre Tidjane THIAM est clairement visible avec le déferlement militant actuel de tous les congressistes dans toutes les régions de Côte d'Ivoire et dans la Diaspora. Pour quelqu'un d'inconnu et d'illégitime comme certains le prétendent, cela se passe de commentaires...

Au niveau ÉTHIQUE et MORAL, la carrière du ministre THIAM ne souffre d'aucune souillure. Elle respire le sens des valeurs et de la morale. Depuis le coup d'état de 1999, par solidarité à ses collègues ministres emprisonnés, il est revenu de mission à l'étranger, se constituer prisonnier puis a refusé d'entrer dans le gouvernement d'une junte militaire ayant emprisonnés certains de ses collègues. Tout un symbole...

Le ministre Tidjane THIAM n'est pas atteint du syndrôme de Stockholm comme certaines personnes qui produisent ces articles serpillières...

Cher Monsieur,

Grâce à votre sortie du jour, nous nous adresserons ainsi, par la même occasion, non seulement à vous, mais également à tous ceux qui comme vous, ont besoin d'être accompagnés une bonne fois pour toutes dans la compréhension de nos textes.

QUE DISENT NOS FAMEUX TEXTES ?

En l'occurrence, l'article qui semblent troubler la quiétude de certains militants quand au RESPECT des textes est l'article 41 définissant les CRITÈRES DE CANDIDATURE à la Présidence du Parti. 

"Le candidat à la Présidence du PDCI-RDA doit être ivoirien, de bonne moralité, jouir de ses droits civiques et politiques, être âgé de 40 ans au moins, être à jour de ses cotisations, avoir été membre du BP pendant au moins 10 ans et s'acquitter d’une contribution au financement du Congrès dont le montant est fixé par le Bureau Politique."

Certaines personnes, pour d'obscures raisons, semblent toutes vouloir s'attarder sur la qualité de membre du BP du ministre THIAM, notamment  sur la durée de son ancienneté.

Nous allons donc, sereinement en débattre, tout en rappelant l'existence d'une autre conditionnalité, toute aussi importante, sur laquelle nous ne souhaitons pas nous attarder pour des raisons bien évidentes de cohésion entre cadres de la même famille politique : JOUIR DE SES DROITS CIVIQUES ET POLITIQUES.

Ces personnes qui réclament à cors et à cri le RESPECT DES TEXTES sembleraient vouloir faire croire à l'opinion publique que le ministre Tidjane THIAM ne respecterait pas ces 10 années de présence au BP exigées par nos textes pour candidater à la Présidence du Parti. Au prétexte que, selon l'article 55 de nos Statuts, les membres du BP seraient listés après chaque Congrès et que THIAM n'apparaissant ni sur les listes du Congrès Ordinaire de 2002, ni sur celles du Congrès Ordinaire de 2013, mais seulement sur celles du Congrès Extraordinaire de 2023, ne serait de ce fait, PAS ÉLIGIBLE car ne totalisant pas 10 années de présence sur les listes des membres du BP.

Et vous semblez vous même, par votre chronique du jour, non seulement vouloir y croire de toutes vos forces, mais surtout véhiculer allègrement cette information par vos canaux de communication pour semer un peu plus la zizanie au sein de nos rangs.

C'est de bonne guerre. On ne combat que ceux qui nous font peur...

Merci pour toute l'énergie que vous, vos mandants du RDR-RHDP et leurs espions parmi nous déploient pour écarter le ministre Tidjane THIAM de sa destinée naturelle. Mais rassurez-vous, nous sommes là et nous veillerons au grain pour écarter du chemin du ministre tout débris, tout détritus, toute limaille, jusqu'à l'atteinte de l'objectif très clair du PDCI-RDA : 

La RECONQUÊTE DU POUVOIR D'ÉTAT EN 2025.

Cher Monsieur, et chers lecteurs,

ANALYSONS ENSEMBLE CE QUE DISENT NOS TEXTES. QUE DIT CET ARTICLE 55 DE NOS STATUTS ?

Le voici donc ci-dessous exposé dans toute sa nudité bio pour une libre analyse sans polluants ni pesticides :

Article 55 des Statuts du PDCI-RDA : 

"Les Membres du BP sont élus par le Congrès sur proposition du Président du Parti. Leur liste est publiée à la cérémonie de clôture du Congrès. Les modalités de cette élection sont déterminées par le Règlement Intérieur." 

ET QUE DIT LE RÈGLEMENT INTÉRIEUR ?

Article 55 du Règlement Intérieur du PDCI-RDA :

"Les membres du Bureau Politique sont élus par le Congrès sur proposition du président du Parti, parmi les militants remplissant les conditions définies à l'article 2 du Règlement Intérieur."

ET ENFIN QUE DIT L'ARTICLE 2 DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR ?

Article 2 du Règlement Intérieur du PDCI-RDA :

"Pour accéder à un poste de responsabilité du PDCI-RDA, il faut être militant, être à jour de ses cotisations, être de bonne moralité, être disponible et remplir les conditions suivantes pour être membre du BP : AVOIR MILITÉ PENDANT AU MOINS 5 ANS AU PDCI-RDA".

EXPLICATION DE TEXTE

Bien...
Après avoir descendu tous ses textes, revenons sur ce fameux article 55 de nos Statuts.

Cette article 55 nous dit CLAIREMENT que les membres du BP sont élus PAR LE Congrès et non À CHAQUE Congrès.

De fait, d'où vient-il qu'il faille OBLIGATOIREMENT apparaître sur chaque liste après chaque Congrès pour demeurer membre du BP ? Où est-il mentionné dans nos textes qu'une non apparition sur une des listes post-Congrès d'un membre du BP lui ferait perdre sa qualité de membre du BP ? Aucun candidat ne devrait patir des quelques faiblesses de nos textes.

Nos Statuts vont encore plus loin en spécifiant TRÈS CLAIREMENT en leur article 56, les différents cas possibles de perte de la qualité de membre du BP. 

Je vous invite à le lire avec moi :

Article 56 des Statuts du PDCI-RDA :

"Il est pourvu au remplacement des Membres du BP en cas de démission, d’empêchement absolu et de décès survenus entre deux congrès." 

LES FAITS SONT CLAIRS ET TÊTUS

Le ministre Tidjane THIAM a fait son entrée au BP en 1996 à l'occasion du 10ème Congrès Ordinaire du PDCI-RDA qui s'est tenu du 28 au 31 octobre 1996.

Il n'a jamais été pourvu à son remplacement conformément à l'article 56 de nos Statuts, ni pour démission, ni pour empêchement absolu (donc définif et irréversible) et ni pour décès (Dieu l'en préserve).

CONCLUSION

La candidature du ministre Tidjane THIAM est CONFORME À NOS TEXTES. 

De surcroît, l'administration du PDCI-RDA a bien encaissé tous les arriérés de cotisation du ministre Tidjane THIAM justifiant bien de ses plus de 10 ans d'ancienneté au BP.
L'administration d'un parti respectable comme le PDCI-RDA serait elle receleuse de FAUX ?

Il n'y aura aucun passage en force. Un COMITÉ ÉLECTORAL existe. Alors plus besoin de polémiquer sur le sujet. Le Comité de sélection de candidature fera son travail de sélection en toute sérénité. 

Un CONSENSUS serait le plus rassembleur et le plus intelligent procédé de désignation de notre futur Président. Cependant, s'il fallait aller au vote, nous irons au vote en toute sérénité. Arrêtons de chercher des poux dans la tête des chauves et que chaque candidat fasse sa campagne en toute quiétude, dans la cohésion totale afin que ce Congrès Extraordinaire tant attendu demeure une fête de l'union et de la fraternité des membres de notre famille politique quelque soit le résultat des urnes.

Désolé d'avoir été un peu long cette fois ci.

Jean Yves ESSO ESSIS
Congressiste à jour de ses cotisations.